L Art Officiel

778 mots 4 pages
L’Art Officiel

L'art officiel est un ensemble des créations artistiques reconnues, et mises en avant par un régime politique ou religieux, ou qui répondent au goût des institutions culturelles d'un État. Elle peut être imposée sous des régimes totalitaires par exemple sous le régime napoléonien. Mais dans le cadre de notre tpe, nous resterons sous le régime nazi et stalinien car en effet l'art officiel peut participer aussi à la propagande et promouvoir une idéologie. La promotion d’un régime peut aussi se faire au détriment d'un art qui ne correspond pas aux critères de l'art officiel et qui est interdit, par exemple, en Allemagne le nazisme interdit l'art moderne qu'il juge «dégénéré».

Le régime nazi est dirigé par un homme, Hitler, qui n'hésite pas à se présenter dans Mein Kampf comme un artiste se mêlant dès le départ d'esthétique, annonçant dans son programme quel type d'art est valide et quel type ne l'est pas, en se fondant sur le « sens commun » populiste et sur ses goûts personnels (par exemple, pour Hitler, un artiste qui peint l'herbe en bleu, c’est un menteur…). Le Führer appréciait Caspar David Friedrich comme Gustav Klimt, deux artistes pourtant éloignés de ses positions dogmatiques, le second ayant fait par son œuvre l'apologie de tout ce que le régime nazi présentait comme malsain : ambiguïté sexuelle, liberté de mœurs, liberté technique,...
Il y a de même une quantité d'artistes, développant des thèmes néoclassiques et réalisant des œuvres monumentales, artistes parmi lesquels l'Histoire a surtout retenu les noms du sculpteur Arno Breker (nous reviendrons sur sa biographie prochainement), sculpteur d’Hitler mais qui n'adhéra jamais au parti nazi et de l'architecte Albert Speer, qui conçoit, à la demande d'Hitler, et en collaboration avec d'autres artistes officiels, un projet monumental de nouvelle capitale du Reich, Germania.
Un « art nazi » conforme aux canons esthétiques et idéologiques du pouvoir se manifeste au travers des œuvres d’Arno

en relation

  • Art dégénéré et officiel
    2697 mots | 11 pages
  • Répression travail illégal
    1698 mots | 7 pages
  • Police municipale
    2651 mots | 11 pages
  • Loi de finance 2010-algérie
    11080 mots | 45 pages
  • bulletin officiel
    70141 mots | 281 pages
  • Circulaire mentions marginales
    22076 mots | 89 pages
  • Retraites
    4078 mots | 17 pages
  • politique d'investisment au maroc
    2342 mots | 10 pages
  • Les arts sous le iiieme reich
    1298 mots | 6 pages
  • Decrets d application du code de travail
    8565 mots | 35 pages