L baron perché

1096 mots 5 pages
Commentaires

Ce roman historique est écrit sur le mode de la fantaisie. A partir d'un fait improbable, Italo Calvino développe son récit de la façon la plus réaliste et logique possible. C'est aussi un roman d'aventures ; on se demande dès les premières lignes si le baron descendra un jour des arbres. L'auteur conserve le suspense jusqu'aux dernières pages du roman, mais il s'agit en outre d'un conte philosophique à la manière de Voltaire, où, derrière la fantaisie de la situation, il engage une réflexion sur les relations entre l'homme et la société ainsi que sur le rôle de la famille. Si Côme vit dans les arbres, c'est en effet pour s'éloigner des contraintes de la vie sociale. Italo Calvino, qui confesse un goût prononcé pour la solitude, semble s'identifier un peu à son héros comme il l'écrit dans la préface du Baron perché. Que l'action du roman se déroule à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème paraît anecdotique, si ce n'est que le Nord de l'Italie a vu défiler, à plusieurs reprises, des personnages illustres comme Bonaparte qu'il rencontre du haut de son arbre. Italo Calvino confia : «Était-ce l'histoire d'une fuite des rapports humains, de la société, de la politique? Non, cela aurait été trop évident et futile : le jeu ne commençait à m'intéresser que si je faisais de ce personnage qui refuse de marcher sur la terre comme les autres non pas un misanthrope mais un homme continuellement dévoué au bien du prochain, inséré dans le mouvement de son temps, qui entend participer à chaque aspect de la vie active : du progrès des techniques à l'administration locale, à la vie galante. Tout en sachant que pour être vraiment avec les autres, la seule voie est d'en être séparé, d'imposer obstinément aux autres et à soi-même cette singularité incommode

en relation

  • Baron perché
    530 mots | 3 pages
  • le baron perché
    1099 mots | 5 pages
  • Le baron perché
    599 mots | 3 pages
  • Baron perché
    584 mots | 3 pages
  • Le baron perché
    890 mots | 4 pages
  • Le baron perché
    2880 mots | 12 pages
  • le baron perche
    900 mots | 4 pages
  • Le baron perché
    542 mots | 3 pages
  • Le baron perche
    374 mots | 2 pages
  • Le baron perché
    382 mots | 2 pages