l'engagement littéraire

Pages: 7 (1744 mots) Publié le: 12 juin 2014
NOM et PRENOM: WANDJI Hervé :
MATRICULE : 09L08520
NIVEAU: FREF V
UE: CRITIQUE LITTERAIRE ET CHAMPS THEORIQUES
ENSEIGNANT : Pr BIYON


L’engagement littéraire apparait sous la plume de Jean Paul Sartre dans Qu’est-ce que la littérature ? en 1948. Cette notion nait dans le contexte de guerre et de résistance en France. La littérature engagée se pose donc commeune littérature militante, littérature de combat. Il est question que l’écrivain, « compagnon  de route», prenne position, choisisse son camp sur ou dans les débats littéraire, politique, idéologique, en assumant le ou les risques du choix effectué. Autrement dit, c’est le fait, pour un écrivain ou un artiste, de ne pas considérer l’art comme un jeu gratuit, ayant pour seul but la beauté, maiscomme un moyen de servir un idéal humain. Comment le concept de l’ « engagement » a évolué en littérature ? Quels sont ses aspects ? Quelles peuvent être ses limites ? La réponse à ces questions constituera l’ossature de notre exposé et nous déroulerons d’abord l’évolution du concept, ensuite ses aspects non sans oublier ses limites.










Certes le concept de l’ « engagement »s’introduit effectivement en littérature au XXe Siècle mais il existait déjà avant.
Il est vrai que la tradition antique par ses écrits s’abstient de trop participer à la vie de la société (Montaigne, Essais, III, 10) ; pourtant, au XVIe Siècle, certains témoignent déjà par leurs écrits de leurs convictions religieuses (Agrippa d’Aubigné) ou bien engagent, par l’activité de raison, la recherche de lavérité, un combat contre l’intolérance (Montaigne), l’immobilisme intellectuel (Rabelais, DU Bellay), la torture pour ne citer que ceci.
On voit au XVIIe Siècle l’ « honnête » homme qui occupe civilement sa place sans toutefois prendre position sur les problèmes politiques ou sociaux. Mais c’est au XVIIIe siècle que nait une forme d’écrivain dénommé « philosophe » (Montesquieu ; Voltaire) qui sefait le devoir de servir et d’améliorer la vie sociale et politique tout en s’impliquant directement. Ce sera la même conception qui prédominera chez les auteurs du XIXe Siècle en particulier chez Lamartine («  [la poésie] sera philosophique, religieuse, politique, sociale… elle va se faire peuple »), mais encore plus particulièrement chez Vigny, hanté par cette question de l’utilité politique del’écrivain (« je voulais qu’on dit : c’est vrai et non c’est beau » à propos de Chatterton) et chez Hugo, qui oriente toute sa vie en fonction de ses convictions (Les Misérables, Les châtiments). C’est aussi la vocation de Michelet (Le Peuple). Quant à Zola, même si la doctrine naturaliste ne l’engage pas à prendre position dans ses romans, (« c’est une étude de l’homme placé dans un milieusocial sans sermon ») ; un désir de corriger la société apparait cependant à travers l’évocation des conditions de vie miséreuse.
Au XXe Siècle, l’engagement devient un devoir au nom de la liberté et de la solidarité. CAMUS stipule à juste titre : « tout artiste aujourd’hui est embarqué dans la galère de son temps… nous sommes en pleine mer. L’artiste, comme les autres, doit ramer à son tour, sansmourir s’il le peut, c’est-à-dire en continuant de vivre et de créer ». C’est aussi le cas de R. Martin du Gard à travers le personnage de Jacques dans Les Thibault. C’est également le cas avec Malraux dans Le Temps du mépris et L’Espoir. Ces derniers se rangent aux côtés des existentialistes et des poètes de la résistance, mais aussi des écrivains des minorités. L’engagement ainsi se forme et sefonde pour devenir un concept réel en littérature, une finalité littéraire et se détermine par ses aspects.
Pour ce qui est des aspects de l’engagement littéraire, ils se caractérisent par sa nécessité, ses thèmes mobilisateurs et ses formes.
S’agissant de la nécessité, en général, tout homme est responsable de ce qui se passe en son temps, à plus forte raison l’écrivain. D’ailleurs, se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'engagement littéraire
  • L’analyse de l’idée de l’engagement littéraire de sartre
  • L'engagement
  • L'engagement
  • L'engagement
  • L'engagement
  • l'engagement
  • L'engagement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !