l'enseignement de l'orale

Pages: 25 (6192 mots) Publié le: 11 mai 2014
L’enseignement de l’oral

Michel Grandaty
Professeur des Universités en Sciences du langage
Ecole interne-IUFM Toulouse II-Le Mirail
Laboratoire J.Lordat & GRIDIFE

1) Constats et Ontogénèse
2) La place de l’oral dans les nouveaux
programmes
3) La nature de l’oral et les objets
d’enseignement
• Les conduites discursives
4) Les obstacles didactiques
5) La démarche d’enseignement
•Les critères d’évaluation

I

CONSTATS ET ONTOGENESE

Apparition de l’homme sur terre estimée à 4, 2
millions d’années :
Proto langage par juxtaposition de mots concrets
estimée à 2 millions d’années
Homo sapiens : 200 000 ans; soit 4,7% de notre
temps de présence sur terre
Langage oral estimé à 50 000 ans (Derek Bickerton, dans
Language and spécies (1990). Soit 1,2 % de notre tempsde présence sur
terre

L'abaissement du larynx a entraîné des modifications
de la forme du crâne auquel sont attachés les muscles
retenant le larynx: plus le larynx est bas, plus la base
du crâne est voûtée.
A partir de cette donnée et d'autres semblables, les
anthropologues sont capables de reconstituer la position
du larynx et la forme de la cavité laryngée à partir de
fragments decrânes. Ces reconstitutions montrent que
l'australopithèque ayant vécu 4 à 2 Millions d’années
avant nous et chez qui on retrouve les premiers outils
rudimentaires, avaient une base crânienne semblable à
celle des primates et donc ne devait pas parler, ce qui
n'empêche pas la communication !
La position basse du larynx chez l'être humain entraîne le
croisement des voies de l'œsophage et despoumons: une
particule de nourriture peut facilement bloquer les poumons et
entraîner l'étouffement et parfois la mort.

D'un point de vue anatomique, que faut-il pour parler ?
Un appareil phonatoire, formé des poumons, des muscles
(cage thoracique, abdomen…) qui jouent le rôle d’une
soufflerie, du larynx (vibrateur), du pharynx, des fosses
nasales et du voile du palais (résonateurs), dela langue et
des lèvres (articulateurs)…
C’est le larynx qui est le principal élément de l’appareil
phonatoire. Chez les grands singes le larynx reste en
position haute. Chez l’humain, il est en position haute chez
le bébé, et prend une position basse chez l’adulte. Grâce à
cet abaissement apparaît une cavité. Cela permet ainsi la
production d’un langage articulé et modulé. Ces cordesvocales s’écartent quand le sujet respire et se rapprochent
quand il déglutit. Elles vibrent pour les sons!

Les nouveau-nés et les jeunes enfants respirent,
avalent et vocalisent comme les chimpanzés et
l'ensemble des Mammifères. L’anatomie de leur
tractus respiratoire supérieur ressemble en effet à celle
d'un singe plutôt qu'à celle d'un adulte humain. Cela lui
permet de respirer etd'avaler le lait maternel
simultanément le trajet de l’air et le trajet du lait ne se
croisent pas.
Les enfants semblent conserver cette position haute du
larynx dans le cou jusqu'à l'âge de 6 à 8 mois. Ensuite,
la descente du larynx va considérablement modifier la
manière dont l'enfant respire, avale et émet des sons
(augmentation de la musculature de la face permettant
les expressions)

Uncerveau
Toutes ces modifications sont le fruit d'actions neurocérébrales. Pour parler, il faut également un cerveau
comprenant des aires de Broca (production du langage)
et de Wernicke (compréhension)...
La position haute du larynx chez les bébés humains ne les
empêche pas, dès l'âge de 4 mois, d'imiter certaines
voyelles. Ni de commencer à produire des mots,
quelques mois plus tard, alorsque leur larynx est encore
haut dans le cou. La cause de l' incapacité à parler des
singes se situerait donc du côté des capacités cognitives
nécessaires à la maîtrise du langage.
Les sutures du crâne sont très tardives chez l'homme ce qui
permet un développement prolongé du cerveau

La capacité crânienne passe de 650 cm3 chez
le singe à 1200 à 1500 chez l'homme ;
Homo habilis avait une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction de l'enseignement de l'oral
  • L’enseignement de l’oral
  • L'enseignement
  • L'oral
  • L'oral
  • L'enseignement en suisse
  • Conseil pour l'oral
  • Les modèles de l'enseignement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !