L'essence et le sens de l'engagement.

501 mots 3 pages
Synthèse de documents : L'essence et le sens de l'engagement.

La notion d'engagement a beaucoup évolué depuis ces derniers siècles. Que ça soit l'engagement patriotique ou encore idéologique, ce terme peut avoir plusieurs sens différents en fonction du contexte donné. Dans cette synthèse, je vais donc tenter d'expliquer la notion d'engagement de la manière la plus complète possible en me basant sur une série de documents.

Depuis toujours, notre monde est régi selon des règles qui assurent le bon fonctionnement de la vie en groupe. Cependant, nous ne sommes pas obligés d'accepter l'ensemble des règles pré-établies dans notre société. Si nous voulons participer à la fixation de ces règles, nous devons donc faire preuve d'engagement. Avant tout, il est bon de rappeler clairement ce que signifie la notion d'engagement.
Dans notre premier document, Anne QUENIART nous propose plusieurs définitions du terme. S'engager, c'est s'investir dans une cause qui nous tient à cœur pour tenter de faire bouger les choses de manière positive. Comme le souligne bien l'auteur, il est nécessaire d'être réellement impliqué dans une cause pour faire preuve d'engagement vis-à-vis de celle-ci. Cette cause peut être liée à des valeurs qui nous sont chères, ou des intérêts particuliers.
Mais le plus important est que notre volonté de faire avancer les choses se reflète dans notre quotidien. Si nous sommes contre l'abattage intensif des animaux, il ne faut pas manger de la viande 5 fois par semaine. En effet, comme le souligne Marc JACQUEMAIN dans une interview, « l'engagement repose sur deux ressorts : l'indignation et la défense de l'intérêt ». Il est donc inutile de pointer du doigt un mal de notre société si de notre côté nous ne faisons rien pour améliorer la situation. Le sociologue nous rappelle également que sans engagement, les gens n'ont plus d'impact sur les décisions prises dans notre société.
De son côté, Montaigne est plutôt opposé à l'engagement trop intensif.

en relation

  • Existentialisme
    1009 mots | 5 pages
  • L'existentialisme et la position de sartre au sein de ce mouvement
    1030 mots | 5 pages
  • L'existentialisme est humanisme
    4877 mots | 20 pages
  • L'existentialisme est-il un humanisme ?
    1616 mots | 7 pages
  • L’EXISTENTIALISME EST UN HUMANISME
    4877 mots | 20 pages
  • L’existentialisme est un humanisme de sartre
    723 mots | 3 pages
  • La nausee
    3268 mots | 14 pages
  • Existentialisme francais
    10466 mots | 42 pages
  • La liberté politique
    1480 mots | 6 pages
  • Divers dissertations aides
    1367 mots | 6 pages