L'expressionnisme allemand

1558 mots 7 pages
Une ambiance claustrophobique (séquences intérieures confinées : chambres, prison, château, asile, cale de bateau) parcourt le film. Même pour les scènes sur les terres du château, qui, bien qu’étant des extérieurs, pèsent sur le personnage de Hutter, l’emprisonnant et l’écrasant par l’hostilité d’une lande désertée, où le non-naturel semble avoir perverti une nature désormais complice. Les effets spéciaux de Murnau ajoutent à cette atmosphère inquiétante. L’utilisation de filtres bleus et sépias, sépare les scènes nocturnes des scènes diurnes et confère aux extérieurs leur dimension étrange. Les différentes disparitions et apparitions du vampire, les mouvements accélérés du serviteur du comte (qui présente d’ailleurs une forte ressemblance avec son maître), ainsi que les mouvements saccadés de la diligence, donnent au film ce sentiment d’étrangeté. Mais l’étrange tient surtout à l’utilisation de l’image en négatif qui noircit le ciel et blanchit le paysage. Enfin, la présence d’une lumière bleue dans certaines scènes confère une atmosphère grinçante au film.
Le comte Orlok illustre avec brio le monstre repoussant et inquiétant. Le jeu des acteurs est particulièrement expressif. Ce jeu expressif est très communicatif ; lorsque Knock apparaît pour la première fois, il lit une lettre, écrite avec des symboles occultes (détail qui apprend au spectateur que c’est un initié, un esclave au service d’Orlok), puis il appelle Hutter pour lui confier une mission, il arbore un rire convulsif entre chaque intertitre, son regard, celui d’un fou, est appuyé par d’épais sourcils noirs.
La plus grande partie du film a été tournée avec des jeux d’ombres. Ces derniers confèrent au vampire une aura de terreur et de puissance. En particulier à la fin, lorsqu’il monte l’escalier menant à la chambre d’Ellen, son ombre s’étale sur le mur. Nosferatu est hors champ, le spectateur ne voit que cette ombre grandir, et cette main aux longs doigts qui s’avance vers la porte de celle qui

en relation

  • L'expressionnisme Allemand
    1842 mots | 8 pages
  • " Potsdamer platz" de kirchner et l'expressionnisme allemand
    1212 mots | 5 pages
  • la joie
    587 mots | 3 pages
  • L'expressionisme
    893 mots | 4 pages
  • Murnau et l'expressionnisme
    5653 mots | 23 pages
  • L'expressionnisme
    1596 mots | 7 pages
  • Expressionnisme allemand
    1096 mots | 5 pages
  • Expressionisme Cinématographique Allemand
    900 mots | 4 pages
  • Etude d'un mouvement artisitique: l'expressionnisme
    1482 mots | 6 pages
  • Dissertation L.T.D.L I.T
    600 mots | 3 pages