L'histoire

305 mots 2 pages
http://www.laregion.fr/cms_viewFile.php?idtf=3029&path=3d%2F3029_092_Ingenierie-touristique-Quatre-etapes-essentielles-pour-reussir-un-projet-touristique.pdfhzuiuhjiuhoih
Etude de cas p.98 à 103 : Géographie
Le littoral du Languedoc Roussillon peut il maintenir ses activités touristiques en préservant ses ressources ?

I) Quelle valorisation des milieuxlittoraux en Languedoc Roussillon ?

1) Depuis 1960, la valorisation des milieux du Languedoc Roussillon a fortement évoluée : Les métropoles telles que Montpellier ou Béziers ont vues leur populationcroître fortement pendant ces années, des nouvelles voies de communication ont faits leur apparition (Autoroutes, LGV…), des stations balnéaires telles que le Cap d’ Agde ou La Grande Motte ont émergéesle long du littoral, est des parcs naturels sont apparues dans une grande partie de l’arrière pays.
La Mission Racine a été créée en 1963 en vue de créer de nouvelles infrastructures touristiquesdans le Languedoc Roussillon. Son objectif était de faire de la région un lieu touristique source d’emploi et de rentrée d’argent : Elle va notamment entrainer, à partir de rien, la création des 8stations balnéaires que sont La Grande Motte, Port-Camargue, Carnon, Le Cap d’Agde, Gruissan, Port-Leucate, Port-Barcarès et Saint Cyprien. Le document 3 nous montre le résultat obtenu de nos jours à lastation de Port-Barcarès, où l’aménagement intégré (Aménagements cohérents et complémentaires) entraine un afflux important de touristes.

2) Les atouts touristiques de ce littoral sontmultiples : Premièrement, le littoral languedocien est une zone de passage pour les touristes se dirigeant vers la côte espagnole, il est donc un lieu stratégique ou le développement du tourisme s’avèreintéressant. Mais au delà de ça, le littoral languedocien est facilement accessible, en raison de l’autoroute et de la voir ferroviaire qui le borde, et des nombreuses métropoles adjacentes. En plus desstations balnéaires qui le compose, des nombreux

en relation

  • L'histoire
    2315 mots | 10 pages
  • L'histoire
    2048 mots | 9 pages
  • L'histoire
    582 mots | 3 pages
  • L'histoire
    1989 mots | 8 pages
  • L'histoire
    2345 mots | 10 pages
  • L'histoire
    973 mots | 4 pages
  • L'histoire
    1685 mots | 7 pages
  • L'histoire
    11602 mots | 47 pages
  • l'histoire
    2245 mots | 9 pages
  • L'histoire
    2027 mots | 9 pages