l'homme est un loup pour l'homme

Pages: 5 (1028 mots) Publié le: 19 novembre 2014
FICHE DE DISSERTATION SUJET Est-il vrai que l’homme est un loup pour l’homme ?
PROBLEMATIQUE
(questions) ARGUMENTS
(explications) EXEMPLES - REFERENCES
(illustrations) THESES
(affirmations)
INTRODUCTION (problème - alternative)

La violence et la méchanceté sont-elles naturelles à l’homme ou bien un effet pervers de la civilisation qu’il serait possible de corriger ? L’hommeest-il méchant comme un loup ou est-il devenu un être plus méchant que le loup lui-même ? ANALYSE DU SUJET Vocabulaire « L’homme » – Il est difficile de proposer une « définition » non réductrice de l’être humain. L’homme est une créature douée de raison… capable de déraisonner, et un être « sociable »… capable de tuer son prochain ! Bref, l’homme outrepasse toujours les définitions qu’il peutdonner de lui-même. (Constat et présupposé)
C’est un fait que le crime et la violence n’ont pas disparu de la surface de la Terre. Certaines formules proverbiales présentent l’homme comme un prédateur redoutable. Ainsi : « l’homme est un loup pour l’homme » (Hobbes).
> rappel de la question
« Le loup » – On a toujours associé le loup au « méchant »… et au « gourmand » ; le christianisme enfit même une image du Diable. C’est bien connu, le loup « dévore » les petits enfants, surtout s’ils ne sont pas sages. La méchanceté est une volonté de nuire qui s’accompagne de violence ou de cruauté. Dans l’imagerie populaire, le loup n’est pas seulement un prédateur : il se délecte de l’effroi qu’il peut causer (il « ricane »).
Phrase « Pour l’homme » - On nous demande de confirmer oud’infirmer (est-il vrai ?) un présupposé peut-être faux :à savoir que l’homme est un prédateur et/ou un méchant « pour » l’homme , ce qui peut signifier aussi bien envers lui-même qu’envers autrui.
1ère PARTIE
L’homme est-il l’ennemi de lui-même ? Comment expliquer l’agressivité et la méchanceté qui habite l’homme au plus profond de lui ? Et comment se manifestent-elles socialement ? La formule «l’homme est un loup pour l’homme » s’applique, pour Hobbes, à « l’état de nature », soit la sauvagerie primitive où règne la « guerre de tous contre tous ». Tout étranger y est considéré comme un ennemi. La solution ? Un Etat fort, car « mieux vaut subir tyrannie d’un seul plutôt que de risquer la violence de tous » (thèse correspondant au présupposé)

L’Homme est d’abord un étranger pour sonsemblable, un inconnu qu’il faut maîtriser et parfois utiliser pour parvenir à ses fins égocentriques. C’est en ce sens que l’homme est un prédateur pour l’homme.
L’agressivité est un phénomène naturel chez l’animal et l’homme, amplifié chez celui-ci par la présence d’une pulsion de mort inconsciente et auto-destructrice. L’homme est l’être qui peut chercher à se détruire, consciemment ou nonFreud : « L’homme n’est pas cet être débonnaire… »
La rivalité et la jalousie en sont des conséquences. Leurs formes sociales sont multiples : elles consistent toujours à exclure l’Autre après l’avoir considéré comme un intrus Le bannissement, la xénophobie ordinaire
2ème PARTIE
Mais si l’homme est d’abord un être sociable, ne faut-il pas attribuer à la société et à la civilisation lescauses d’une telle violence ? L’homme est bon par nature, il a été perverti (dénaturé) par la civilisation qui a créé les inégalités. A l’origine, les hommes étaient peut-être sauvages et brutaux, mais certainement pas « méchants » : l’ignorance était la cause de tous les maux. Par ex. selon Rousseau, l’homme éprouve naturellement la pitié. (objection)

L’homme n’est ni animal ni naturellementméchant. Toute la violence dont il est capable s’explique historiquement et socialement. L’émancipation morale et politique est donc la solution du problème.
Hegel montre que le désir de reconnaissance passe par une phase de domination et d’objectivation d’autrui, avant que celui-ci ne soit reconnu à son tour comme une conscience. La « dialectique du Maître et de l’esclave » illustre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'homme est il un loup ou un dieu pour l'homme?
  • L'homme est un loup pour l'homme
  • L'homme un loup pour l'homme ?
  • L'homme est un loup pour l'homme
  • L'homme est un loup pour l'homme
  • L'homme un loup pour l'homme
  • L'homme est un loup pour l'homme
  • L'homme st un loup pour l'homme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !