L'Homme n'a plus besoin de Dieu et de la religion débat

351 mots 2 pages
1 ER ARGUMENT :
J'aurais effectivement tendance à dire que je suis pour cette phrase, c'est à dire que l'homme n'a plus besoin de Dieu, ni de la religion. Car même si l'homme a besoin de croire en quelque chose, je ne pense pas qu'il faille le conditionner dans les théories faites par la religion et Dieu. Car c'est à cause de Cicéron que en -80ACN est apparue pour la première fois la religion et Dieu. Et a partir de ce moment la, tout se qui pouvait se passer sur terre était directement lié a eux. Par exemple lorsqu'une catastrophe naturelle se produisait cela voulait systématiquement dire que Dieu était en colère. Seulement lorsque la sciences est apparue, elle a remit en question toutes les théories de dieu et des religions. Une étude menée en 1996 a montré que sur 1000 scientifiques aux états-Unis, 60,7% ont exprimé le doute de l'existence de Dieu . Et donc, les philosophes des Lumières ont pu mettre Dieu de côté et mettre l'homme en avant.

2E ARGUMENT :
Je pense également que la religion peut engendrer l'ostracisme, j'entends par la une discrimination parfois abusive basée sur des préjugés, par exemple jugé une personne car elle est Juive, musulmane ou autre sans la connaitre.C'est une preuve d'intolérance je dirais. A ce titre je considère que l'appartenance irréductible, à fond dedans, à une religion ou a un courant de pensée peut engendrer le refus d'une autre. Ce qui peut amener à de nombreux conflits, à des guerres de religions.

Prenons comme exemple :

On assiste aujourd'hui à une montée de l'islamisme dans les pays maghrébins suite au printemps arabe il y a deux ans, il en résulte que des pays autre fois tolérants et gérer de façon laïque montrent aujourd'hui un nouveau visage d'intolérance par rapport au tourisme, par rapport aux femmes et prône l'usage des armes ou du terrorisme pour faire valoir leurs opinions. Cet exemple montre le danger d'une religion a partir du moment ou l'interprétation que l'on fait sert à des intérêt de

en relation

  • Ecriture d'invention sur voltaire et rousseau
    950 mots | 4 pages
  • Le mensonge
    1099 mots | 5 pages
  • Le dieu mort ne (m. lilla)
    14171 mots | 57 pages
  • La societe peut elle vivre sans religion?
    1012 mots | 5 pages
  • La religion selon nietzsche et descartes
    896 mots | 4 pages
  • Religion philo
    12867 mots | 52 pages
  • La religion
    2002 mots | 9 pages
  • La place de la religion au xxie en europe
    4807 mots | 20 pages
  • Suicide
    3458 mots | 14 pages
  • La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ?
    1614 mots | 7 pages