l'imaginaire

668 mots 3 pages
Autour de L Imaginaire de Jean-Paul Sartre : phénoménologie, esthétique, littérature
Journée d étude organisée par Philippe SABOT (Lille 3/UMR 8163) et Nathanaël MASSELOT (Lille 3/UMR 8163)

Jeudi 10 février 2011
Université Lille 3, Maison de la Recherche, salle 008.

En 1940, Sartre publiait L Imaginaire, résultat partiel d'une ambitieuse étude consacrée à la Psyché, où il déployait une "phénoménologie" de l'image. De celle-ci, Sartre captait d abord la richesse : la famille de l'image englobe le portrait, la caricature ; elle engage une compréhension du signe dans les dessins schématiques encore. Par ces différents aspects,
Sartre en venait à préciser son rôle dans la vie psychique, en convoquant le statut de l'observateur dans la situation d'images "hypnagogiques" par exemple, analysées comme altération affective du sujet psychique, ouvrant la voie à une caractérisation eidétique de ses propriétés et de son sens.
Par l étude de l image, Sartre a proposé de comprendre la liaison du sujet au monde : face au réel, comme face à l'irréel, la conscience est toujours "intention vers quelque chose", sollicitant une compréhension de l agencement de la vie de conscience : comment les images mentales s agencent-elles avec la perception de la réalité ? En posant cette question, Sartre ne convoque rien de moins qu une compréhension doxique des actes de la conscience, une caractérisation de ce qui, dans la conscience, constitue le monde, de ce que signifie la possibilité d un « monde imaginaire », thèmes étonnamment proches des recherches husserliennes dont les manuscrits sur l imagination ne sont parus qu en 1980 dans le tome
XXIII des Husserliana. Le cas du rêve figure au nombre de ces analyses fécondes : il dévoile une fiction "envoûtante" à laquelle la conscience se lie.
En tentant de saisir ce que signifie pour une conscience d'être capable d'imaginer,
Sartre découvre que l'image n'est pas une chose mais une conscience, et que cette faculté

en relation

  • L'imaginaire
    5508 mots | 23 pages
  • l'imaginaire
    300 mots | 2 pages
  • L'imaginaire
    656 mots | 3 pages
  • l'imaginaire
    453 mots | 2 pages
  • L'imaginaire
    3560 mots | 15 pages
  • L'imaginaire
    319 mots | 2 pages
  • Du coté de l'imaginaire
    7630 mots | 31 pages
  • La créativité par l'imaginaire
    1543 mots | 7 pages
  • Du cote de l’imaginaire.
    5304 mots | 22 pages
  • L'imagination et l'imaginaire
    6414 mots | 26 pages