L'incitation à la révolte des esclaves dans le texte de Lamartine

Pages: 6 (1286 mots) Publié le: 2 novembre 2014
La traite des esclaves d’Afrique noire commencée par les pays possédant des colonies a débuté dès la fin du XVIIème Siècle. Si par de nombreux aspects économiques cette pratique semblait satisfaire la majorité des pays colonisateurs ainsi que leurs grands marchands, certains grands de l’époque sont au contraire révoltés par l’esclavagisme de manière générale et cherchent à faire connaître leuravis de façon violente. Les écrivains sont alors les mieux placés pour toucher et sensibiliser les Européens, en particulier sur les conditions dans lesquelles se trouvent les esclaves cultivant les terres des colonies. L’un d’entre eux, Alphonse de Lamartine, va transmettre cette information en utilisant un héros historique, dans une œuvre, Toussaint Louverture. Nous avons ici un extrait, plusprécisément un discours du personnage éponyme, du poème dramatique en cinq actes publié en 1850. Cet esclave a conduit la révolte contre les français pour l’indépendance d’Haïti ; il a vécu l’esclavage et l’exploitation dans les colonies. Mais comment ce texte incite-t-il les esclaves à la révolte tout en dénonçant les pratiques de l’esclavage ? Il s’agira de voir en quoi ce texte est une dénonciationde l’esclavage mais également comment il exhorte les esclaves à la vengeance.

Le but premier de Lamartine avec son œuvre sur l’esclavage est de dénoncer cette pratique et donc principalement l’exploitation des esclaves. Les esclaves noirs utilisés dans les plantations des colonies se trouvent dans des conditions totalement inhumaines, dont beaucoup d’entre eux meurent. Le personnage faisant lediscours le montre d’ailleurs par l’utilisation de divers termes très péjoratifs « par les chaînes meurtri », « un corps amaigri », « mamelles séchées », en particulier mis en valeur dans une accumulation : « […] la nudité, la faim, les sueurs […] les aliments souillés, les rebuts du troupeau ». On peut également remarquer les allitérations en « m », « s » et « r » ainsi que le rythme lent desvers « Vos membres dévorés par d’immondes insectes, / Pourrissant au cachot sur des pailles infectes », qui créent, en étant associés, un effet dégoulinant, ainsi que l’aspect sale et malsain que doit avoir le cachot dont il est question. Il est aussi rappelé la considération des Européens pour « la race noire », grâce à la comparaison « comme un autre bétail ». On voit donc clairement la manièredont les esclaves sont exploités par leur maître dans les colonies. Cependant ces maîtres font aussi preuve de cruauté dans leur relation avec leurs esclaves.
Lamartine condamne donc l’exploitation des esclaves, mais critique également fortement les agissements des maîtres. Ceux-ci exercent en effet une autorité quasiment illimitée sur leurs esclaves. Ils ne se comportent pas de façon juste et ily a de nombreux abus de pouvoir de tous genres. Toussaint Louverture le rappelle dans son discours : on peut tout d’abord le noter par la périphrase qualifiant les maîtres blancs des terres coloniales « La race d’oppresseurs », qui montre clairement les sentiments des esclaves face au comportement des maîtres, ainsi que le nom « tyran » utilisé pour représenter l’ensemble des exploiteurs. Onremarque également les termes négatifs dans une accumulation dont les acteurs sont les Européens « Les haines, les dédains, les hontes, les injures, / […] les tortures, / Le fouet et le bambou marqués sur votre peau ». On voit aussi que les préjudices portés sont également moraux, l’auteur les met en valeur grâce à la gradation de termes péjoratifs et au rythme ternaire du vers « Titres d’abjection, dedégoût, de mépris ». Les conditions de vie inhumaines empirées par les mauvais traitements des maîtres amènent l’auteur à critiquer ouvertement l’esclavage et l’idéologie qui en découle.
Le poète exprime ici tous ses sentiments face à la pratique de l’esclavage. Afin de rester proche de la réalité, il a fait le choix d’un esclave faisant un discours. Ainsi les conditions sont connues et même...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les révoltes des esclaves noirs à saint-domingue
  • Révolte des esclaves de st domingue
  • Spartacus, ou la révolte des esclaves
  • Dossier : l'incitation au jeune à boire
  • A-t-on le droit de se révolter? (introduction)
  • Dissertation A-t-on le droit de se révolter?
  • A-t-on le droit de se révolter ?
  • La révolte des femmes à l'égalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !