l'informatique et les libertés

309 mots 2 pages
De nombreuses organisations, ou administrations, rassemblent, pour leurs besoins propres de gestion, des informations sur chaque citoyen : sa situation financière, patrimoine, état civil, domicile, infractions, Chacun d’entre nous est répertorié, classé, numéroté, « saisi » par une multitude de fichiers informatisés. On considère que chacun d’entre nous est fiché : fichiers des banques, de la sécurité sociale, de l’Éducation nationale, du personnel de l’entreprise, des permis de conduire, des impôts, des divers abonnements, des électeurs, des organismes de vente par correspondance, des commerçants.
Tous ces renseignements, s’ils étaient interconnectés et rassemblés dans un fichier central,
. Par exemple, Pour connaître les opinions politiques de quelqu’un, il suffirait de consulter le fichier de sa banque pour savoir s’il verse des cotisations à un parti ou à un syndicat, puis de consulter les différents fichiers des journaux pour savoir à quelle presse il est abonné.
Ainsi il serait possible de connaître sur chacun de nous, ses goûts, ses opinions politiques, ses convictions religieuses ou philosophiques, sa vie familiale, ses démêlés avec la justice, sa situation de santé, etc.
Par ailleurs, certains responsables de la sécurité publique pourraient justifier de telles pratiques estimant qu’ils arriveraient à mieux lutter contre certains problèmes (la délinquance et le terrorisme). Mais songe-t-on à ce qui serait advenu si la Gestapo avait pu disposer d’un fichier central informatisé ?
La tentation d’un tel contrôle social généralisé serait une menace pour la démocratie et les droits de l’Homme. C’est pourquoi a été adoptée un cadre juridique connue sous le nom de loi Informatique et liberté ; et une commission nationale de contrôle. L’article 1er définit les principes généraux :
« L’informatique doit être au service de chaque citoyen. Son développement doit s’opérer dans le cadre de la coopération internationale. Elle ne doit porter atteinte ni à

en relation

  • Droit de l'informatique et libertés
    2833 mots | 12 pages
  • Le droit et l'informatique, quel liberté d'expression
    1104 mots | 5 pages
  • le droit de l'informatique
    2743 mots | 11 pages
  • Cnil
    976 mots | 4 pages
  • Dissertation libertés individuelles et nouvelles technologies
    1274 mots | 6 pages
  • En quoi consiste la loi informatique et libertés.doc
    370 mots | 2 pages
  • ECJS vote des femmes
    321 mots | 2 pages
  • histoire
    2912 mots | 12 pages
  • Loi informatiques et Libertés
    884 mots | 4 pages
  • Titre
    3044 mots | 13 pages