L'infotainment

Pages: 18 (4283 mots) Publié le: 7 janvier 2015
DOSSIER
L’infotainment, une rupture journalistique à l’ère de la télévision commerciale
Tantôt traitée par des animateurs, tantôt par des humoristes, et de moins en moins par des journalistes, l’actualité sur un plateau devient accessible à tous. Elle vise à attirer un plus large public, quitte à briser explicitement les règles du journalisme traditionnel.

Si Philippe Gildas a commencé sacarrière en tant que journaliste et avait, de fait, avec son émission Nulle part ailleurs, une certaine légitimité pour parler d’actualité, les animateurs de télévisions se sont vite emparés du phénomène. Les plateaux de télévisions dits « conversationnels »(1), définis par l’animateur Thierry Ardisson comme « l’art du bavardage sans valeur », se multiplient. Nagui, qui reprend Nulle part ailleursdès 1998, Jean-Luc Delarue avec Ça se discute, Laurent Ruquier avec On n’est pas couché, Marc-Olivier Faugiel dans T’empêches tout le monde de dormir, pour ne citer qu’eux, commenceront à s’intéresser de plus près à l’actualité en invitant les personnalités qui la construisent.
« Les journalistes évoluent dans un univers microcosmique et emploient un langage codé. Les gens ne les regardent pluscar ils ne les comprennent plus »(2), a ainsi affirmé Thierry Ardisson. Plus dynamiques, plus proches du public et employant un discours moins intellectuel, le charisme de ces hommes de télévision leur confère un pouvoir non négligeable auprès des directeurs de chaînes. Plus fédérateurs, appréciés du grand public, ils permettent de rapporter une audience plus large et donc des parts de marchéplus grande. « On a les mêmes contraintes que les journalistes. On doit écrire très vite en fonction de l’actualité », a affirmé Didier Porte sur le plateau d’Arrêt sur image, ancien humoriste chez France Inter, en parlant de l’exercice des chroniques régulières dont se livrent lui ou ses confrères.
Mais le simple fait de présenter ou d’intervenir dans une émission traitant d’actualité, ne confèrepas des compétences journalistiques. A titre d’exemple, Le Grand Journal du 17 février 2014 présenté par l’humoriste de télévision Antoine de Caunes, illustre l’absence de compétences journalistiques du présentateur. L’émission ouvre son édition sur le record du monde du sportif Renaud Lavillenie en saut à la perche. Suivant la règle des 5W(3), un journaliste aurait probablement dit en ouverture :« Le perchiste français, Renaud Lavillenie, a battu le record du monde dans sa catégorie, samedi en Ukraine. Son saut d’une hauteur de 6 mètres 16, lui a permis de remporter cette rencontre d’athlétisme ». Or, dans l’émission de Canal+, toutes ces informations n’étaient connues qu’après cinq minutes de show. Si l’oublie d’Antoine de Caunes est compréhensible, l’animateur est plus connu pourplacer des blagues que des faits, d’autres exemples émanant de ces émissions sont plus préjudiciables. « Respecter la vérité quels qu’en puissent être les conséquences », dixit l’article 1 de la charte déontologique des journalistes. Le Petit Journal de Canal+, fait d’ailleurs souvent l’objet de critiques à ce sujet. Récemment, Yann Barthès, journaliste et présentateur de l’émission a encore fait dessiennes. En se moquant du journaliste de BFM business, Stéphane Soumier, en novembre dernier, l’émission d’humour et d’information a oublié de mentionner le contexte de la boutade. Yann Barthès lance une séquence où l’on voit le journaliste s’émerveiller devant un stylo. Il sur joue de cette scène ce qui fait beaucoup rire le public derrière lui. En visionnant les images complètes, nous apprenonsque cette émotion devant un objet lambda était justifiée. « M'en veuillez pas, je me sers de vous, de votre notoriété, et de votre capacité, l'air de rien, à porter des messages importants, parfois, à une audience qui n'écoute plus grand monde » ironise le journaliste de BFM sur les réseaux sociaux, avant d'expliquer pourquoi un stylo peut émouvoir aux larmes : « Oui, quand ce Bic est porté par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Qui a peur de l’infotainment ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !