L'Oeuf

2379 mots 10 pages
L’ŒUF !

L’ŒUF : il attire la vue, il invite au toucher et au goût ; tant sa forme que sa fragilité annonce quelque mystère.
Son volume ne présente aucune limite, ni début ni fin, ni entrée, ni sortie.
Dans la main qui la saisit, il se love comme une promesse et annonce quelque chose qui jusque là avait du rester caché.
Par ailleurs, à la surprise de l’observation s’ajoute celle de la réflexion car l’œuf est dualité, il est cette réalité tangible qui unit l’objet et le vivant.
Preuve en est la profusion des récits mythologiques qui se rapportent à ce monde clos sur lui-même, et qui a, dès les temps anciens, suscité de nombreuses vénérations. Il a été œuf primordial, à caractère cosmogonique, incarnant la renaissance et la résurrection.
Avant cela encore, il a été aussi l’œuf cosmique, augurant et se préparant au big-bang.
Et de là, l’œuf de Pâques : Intégré dans le rite chrétien pendant la période pascale, l’œuf représente la résurrection du Christ d’une part, et, en cette saison printanière il accompagne le renouveau de la nature.
Dans la lointaine antiquité il était déjà placé dans les tombes des défunts, annonçant, par un tel geste, l’espérance d’une renaissance ou d’une nouvelle incarnation.
Mais rassurez-vous mes SS et mes FF, ce ne seront pas là mes propos …

Je voudrais simplement vous dire, ce soir, combien l'œuf est remarquable; je vous préciserai en avant propos, pour les éventuels délicats du foie, si près des Agapes, qu'il s'agit d'une planche légère.

L'œuf donc, est infiniment remarquable; préoccupons-nous tout d'abord de son aspect extérieur:
Quelle est la forme d'un œuf ? Nous voilà, dès le départ, bien en peine; il est rond, mais point totalement, allongé, mais point trop; de la poule à l'autruche en passant par l'oie, la cane ou même le serpent ou le crocodile, l'œuf est à la fois lui-même et un autre, toujours reconnaissable sans jamais se ressembler; sa taille, sa couleur, jusqu'à sa forme sont fonction de la nourriture,

en relation

  • l'oeuf
    436 mots | 2 pages
  • L'oeuf
    1520 mots | 7 pages
  • l'oeuf
    277 mots | 2 pages
  • L'oeuf
    351 mots | 2 pages
  • l'oeuf
    558 mots | 3 pages
  • L'oeuf
    463 mots | 2 pages
  • La cuisson de l'oeuf
    1193 mots | 5 pages
  • L'oeuf de cristal
    1962 mots | 8 pages
  • quizz de l'oeuf
    642 mots | 3 pages
  • Eloge de l'oeuf
    350 mots | 2 pages