L'optimisme et Leibniz

398 mots 2 pages
L'optimisme et la philosophie de Leibniz

L'optimisme est une manière de penser positivement chez l'homme.
C'est une manière de voir les choses du bon coté, et de considérer la société comme parfaite.

Le philosophe allemand Leibniz expose en 1710 sa Théodicée : il y décrit un système philosophique célèbre fondé sur « une harmonie préétablie » pour expliquer l’existence du mal sur Terre. Leibniz, pour sa théorie, part du principe de la perfection et de la bonté divine. D'après lui, rien ne peut être aussi parfait que Dieu donc le monde n'est pas parfait, or, comme Dieu est bon, le monde qu'il a créé est forcément le meilleur possible. Cette théorie a ensuite été simplifiée et critiquée par Voltaire dans Candide :
Voltaire y invente un personnage nommé Pangloss, censé représenter la pensée leibnizienne, et qui tout au long du conte philosophique parle de « meilleur des mondes possibles ». Le mot « possible » souligne bien le fait que les optimistes ne croient pas en la perfection du monde.
La critique de la conception leibnizienne par Voltaire est néanmoins sujette à des remises en causes.

Il est donc légitime de parler de l’optimisme de Leibniz, l’optimisme désignant ici la conception selon laquelle le monde est le meilleur des mondes possibles : entre une infinité de mondes possibles, il y a le meilleur de tous et c’est le vrai monde actuel.
A celui qui poserait la question : « le monde n’est-il pas, néanmoins, riche de maux ? »…
- Leibniz répond que toute douleur ou inquiétude sont les conditions mêmes du plaisir et du bonheur.
- Le plaisir, en effet, ne procède pas d’un cours uniforme, lequel enfanterait l’ennui.
- Le plaisir, ce sentiment de perfection et cet avancement vers le bonheur, provient d’une victoire sur quantité de demi-douleurs qu’on finit par apaiser en satisfaisant son désir.
- Quant au bonheur, il ne consiste jamais dans une pleine jouissance, où il n’y aurait plus rien à désirer, mais dans un progrès perpétuel vers de

en relation

  • Candie contre l’optimisme de leibniz
    278 mots | 2 pages
  • Ecosouscultureouvriere
    661 mots | 3 pages
  • Zaki
    383 mots | 2 pages
  • Zadig ou candide
    1454 mots | 6 pages
  • Philosophie d'optimiste
    253 mots | 2 pages
  • Candide
    1140 mots | 5 pages
  • Ygfytf
    355 mots | 2 pages
  • L'optimisme dans Candide
    522 mots | 3 pages
  • Candide
    1599 mots | 7 pages
  • Candide
    727 mots | 3 pages