L'orrganisation institutionelle des 3e et 4e republique

4449 mots 18 pages
Chapitre 2 : L’organisation Institutionnelle des 3e et 4e République.

Le développement du parlementarisme en France est surtout l’œuvre de la 3ième République (section 1ère) et de la 4ième République (section 2ième)

Section 1 : la 3e république.

La 3ième république trouve ses fondements dans différents textes (paragraphe 1er) lesquels refusent les institutions et leur fonctionnement (paragraphe 2)

I) §-les textes fondateurs de la 3e république.
Si les textes de la 3ième République sont pour certains antérieurs aux lois constitutionnelles de 1875 (A), l’adoption de ces lois constitutionnelles marque cependant la véritable naissance de la 3ième République (B).

A) les textes antérieurs aux lois constitutionnelles de 1875 ou la république parlementaire en ligne de mire.

Lorsque pour la troisième fois le principe Républicain est proclamé la 4 septembre 1870 par le gouvernement de la défense nationale, l’organisation de la République n’était pas encore effective. Cette organisation n’a en fait progressé que très lentement grâce notamment à trois textes. C’est au vertu de la loi « Rivet » du 31 août 1871 que Thiers a pu recevoir le titre de Président de la République. D’autre part, avec la loi du septennat votée au profit du Maréchal de Mac Mahon le 20 novembre 1873, la perspective du retour de la monarchie est écartée. Enfin, avec l’amendement Wallon, vote le 30 janvier 1875 et qui institutionnalise le septennat, le pas décisif est franchi vers la République parlementaire. Celle-ci verra réellement le jour avec l’adoption des lois constitutionnelles de 1875.

B) l’adoption des lois constitutionnelles de 1875 et la naissance de la 3ième République.

C’est par l’adoption de trois lois constitutionnelles en 1875, lesquelles tiennent lien de constitution que la troisième République voit

en relation