L'unification italienne

994 mots 4 pages
En plein milieu du XIXe siècle, le réalisme est à son plein essor. Il n’est plus question d’idéaliser le quotidien mais de le représenter de la manière la plus précise. Les sujets souvent abordés dans le réalisme sont les scènes de genre, les relation conjugales et les affrontements entre les différentes classes sociales. Guy de Maupassant s’inspirera principalement des deux derniers thèmes dans son oeuvre, Bel-Ami. En effet, Maupassant nous fait plonger dans le quotidien de Georges Duroy, jeune homme ambitieux, opportuniste mais aussi très séducteur. Pour ainsi dire, les femmes ont énormément d’attraits pour lui et tout au long de l’histoire celui-ci va s’appuyer sur les femmes, afin de gravir les échelons sociales. Le passage que nous nous apprêtons à analyser se trouve à la fin de notre livre, lorsque notre héros est au sommet de gloire. Celui-ci va orchestrer un plan de grande envergure pour obliger les parents de Suzanne Walter d’accepter qu’elle se marie avec lui. Son plan va préalablement fonctionner et Mme.Walter ( la mère de Suzanne ) s’effondre à l’idée de savoir que sa fille va se marier avec l’homme qu’elle convoitait tant. Ce que le lecteur peut s’apercevoir dans ce passage, c’est le sentiment religieux pour décrire la passion enviante et excessive, ainsi que les délire contre nature de Mme Walter.

Débutons par ses délires contre nature. Mme.Walter étant totalement touchée sentimentalement par ce qui lui arrive, cherche désespérément un prêtre. Tout d’un coup, Mme.Walter commence à avoir une hallucination, car elle‹‹aperçoit devant ses yeux [...] l’image sereine de Jésus sur les flots››( p.398) . Complètement désespérée, elle pensait vraiment que Jésus l’appelait pour la réconforter, ainsi que la conseiller, ‹‹Venez vous agenouiller à mes pieds.Je vous consolerai et je vous inspirerai ce qu’il faut faire›› ( p.398 ). Nous pouvons remarquer dans ces deux premières lignes que Maupassant fait allusion à des moments de la Bible, comme celui où Jésus

en relation

  • L'unification italienne
    1504 mots | 7 pages
  • L'unification italienne
    1671 mots | 7 pages
  • l'unification italienne
    11907 mots | 48 pages
  • L'unification linguistique italienne
    3763 mots | 16 pages
  • Unification italienne au 19ème siècle
    1159 mots | 5 pages
  • Émigrations italinnes
    1284 mots | 6 pages
  • Soldats
    563 mots | 3 pages
  • Rinascimento
    287 mots | 2 pages
  • Unités allemandes et italiennes
    5274 mots | 22 pages
  • Le choc des impérialismes et des nationalismes
    1204 mots | 5 pages