l'usine ford

283 mots 2 pages
Comment le texte met-il en valeurs la violence de l'Usine Ford ?

Abattoir = scatologie, machine qui broie l'homme animalité = champ lexical des animaux : chimpanzé mécanisation = homme machine, travail à la chaine abrutissement physique et moral hiérarchisation (capitalisme → monde machine à faire de l'argent)

texte narratif et descriptif
→ temps : imparfait et passé composé

registres :
1) pathétique 2) polémique 3) tragique

(1) champ lexical de la déshumanisation, comparaison à un laboratoire, images des hommes mis a nus, champs lexical de la pluie
(2) point de vue idéologique, dénoncé le taylorisme/fordisme
(3) champ lexical de la souffrance

figure de style :

personnification : « les grands bâtiments trapus et ... » → hypallage, l’Usine Ford est comparé a un monstre bouffeur d'Hommes : dimension mythologique

Impressions de répétitivité : accumulation verbales et asyndète.
« marine mécanique » → pléonasme
(valeur itérative de l'imparfait)

Métaphore : « il était venu de Yougoslavie, ce brebis » (néologisme) rappelant les moutons de Panurge,et le loup et l'agneau (l'Homme est un loup pour l'Homme)

antithèse : « on discernait des hommes a remuer, mais remuer à peine »

l'infirmier nous rappelle le rôle d'un traitre, comme le colonel.

Alliteration :

Accumulations verbales : « Et puis tout autour et au-dessus jusqu’au ciel un bruit lourd et multiple et sourd de torrents d’appareils, dur, l’entêtement des mécaniques à tourner, rouler, gémir, toujours prêtes à casser et ne cassant jamais. »
« germir », « entetement » → personnification

plan :

1. Un univers de violence physique
a) la répétitivité : accumulations verbales

b) le bruit : champ lexical du bruit : fracas, trembler, gemir, sound, lourd allitérations en « PR » enferme – idée de foire – cote bestial de l'homme c) enfermement

métaphore : boite a acier cage a mouche, boite a acier = l'homme enferme – idée de foire –

en relation

  • Etre ouvrier chez frod de 1903 a nos jours
    688 mots | 3 pages
  • 100 ans chaines de montage
    854 mots | 4 pages
  • ford
    1282 mots | 6 pages
  • Oganisation fordisme
    473 mots | 2 pages
  • Exposé sur ford
    1890 mots | 8 pages
  • Citroën pendant la guerre
    1167 mots | 5 pages
  • Approche processus
    8893 mots | 36 pages
  • Analyse et présentation d'un témoignage de ford sur son usine et sur le fordisme.
    1258 mots | 6 pages
  • Diego Rivera, fresque
    1284 mots | 6 pages
  • Voyage au bout de la nuit - ford
    665 mots | 3 pages