L

1429 mots 6 pages
éance 2 : L.A « La pension Vauquer » (p.12-14) –Questions p.362

Questions préparatoires :

1-Pourquoi Le Père Goriot occupe-t-il une place fondamentale dans le cycle de la Comédie humaine ?
Le Père Goriot occupe une place fondamentale dans le cycle de la Comédie humaine car il met en place la stratégie littéraire balzacienne du retour des personnages. Il met en pratique la théorie de l’influence des milieux sur l’être humain et de la physiognomonie.

2-Qui est Geoffroy St-Hilaire et quel lien entretenait-il avec Balzac ? Balzac dédie Le Père Goriot à Geoffroy St-Hilaire, naturaliste français qui a cherché à montrer que l’évolution des espèces avait un lien avec le milieu. En 1809, Geoffroy St-Hilaire est professeur de zoologie à la faculté des sciences et se voue entièrement à l’anatomie.
Dans la querelle qui oppose Saint-Hilaire à Georges Cuvier sur le sujet de l’unité de composition organique, Honoré de Balzac prend parti pour Saint-Hilaire : « Ce serait une erreur de croire que la grande querelle qui, dans ces derniers temps, s'est émue entre Cuvier et Geoffroy Saint-Hilaire, reposait sur une innovation scientifique […]. La proclamation et le soutien de ce système, en harmonie d'ailleurs avec les idées que nous nous faisons de la puissance divine, sera l'éternel honneur de Geoffroy Saint-Hilaire, le vainqueur de Cuvier sur ce point de la haute science, et dont le triomphe a été salué par le dernier article qu'écrivit le grand Goethe[6],[7]. » [8]. Il va par ailleurs lui dédier Le Père Goriot.

3-En quoi ce roman s’inscrit-il dans une veine réaliste de renoncement à l’épanchement des sentiments propre au romantisme ?
Le Père Goriot peut se lire, non pas comme la négation du lyrisme et de l’exaltation du moi, mais comme le renoncement à l’épanchement des sentiments et à une certaine vision romantique du coeur humain, ce renoncement n’étant pas exempt d’émotion : Rastignac comprime son moi intérieur, non pour suivre sa nature humaine, mais pour répondre à la

en relation