LA PERIODISATION DE L’EVOLUTION DE LA PENSEE SUR LE DEVELOPPEMENT

2865 mots 12 pages
LA PERIODISATION DE L’EVOLUTION DE LA PENSEE SUR LE DEVELOPPEMENT
Introduction
Avec la révolution industrielle qui marque l'avènement d'un processus continu d'accroissement de l'activité économique, l'intérêt de certains penseurs s'est porté sur l'étude des phénomènes économiques. � Durant le si�cle qui suivit la publication de La Richesse des Nations d'Adam Smith, le d�veloppement du capitalisme a �t� au centre de la pens�e �conomique; c'�tait la pr�occupation fondamentale de l'�conomie politique classique[1]�. Par la suite, le processus de croissance manifestant une tendance � l'auto-entretien, la th�orie �conomique a pu se d�sint�resser des probl�mes sp�cifiques du d�veloppement au profit d'analyses centr�es � sur les conduites des producteurs individuels et des consommateurs sur des march�s parfaits ou imparfaits, ainsi que ... l'instabilit� cyclique du capitalisme[2] �. � A la m�me p�riode, � la suite des premiers jalons jet�s par Marx, la pens�e marxiste �laborera la th�orie de l'imp�rialisme mais celle-ci, si essentielle qu'elle soit pour la compr�hension du sous-d�veloppement, ne constitue que l'introduction � l'analyse de celui-ci [3] �. Ce n'est qu'apr�s la deuxi�me guerre mondiale que le d�veloppement reprend sa place au sein de la pens�e �conomique. Mais il s'agit, d�s lors, du d�veloppement des pays n'ayant pas atteint le stade industriel que l'on qualifie de sous-d�velopp�s.

I – Historique de la notion de développement
Toute perspective implique un point de vue qui varie suivant l’a priori implicite qui tient lieu d’origine à la réflexion qu’elle véhicule. Ainsi, deux tendances émergent dans la façon d’appréhender la genèse du développement : la première fait référence à l’idée de progrès, à l’évolutionnisme historique, elle considère le développement comme un phénomène aussi vieux que l’histoire des sociétés, argumentant qu’il y a toujours eu des pays avancés et des pays arriérés, des pays prospères
et

en relation

  • Évolution du marketing
    11983 mots | 48 pages
  • Litterature africaine
    9980 mots | 40 pages
  • Roman africain
    1365 mots | 6 pages
  • fiche révision économie: Croissance et Dévelopement
    2452 mots | 10 pages
  • La théorie de la littérature
    25588 mots | 103 pages
  • lois en économie
    1038 mots | 5 pages
  • Le roman
    2645 mots | 11 pages
  • les sports collectifs
    958 mots | 4 pages
  • Devoir d'economie
    1342 mots | 6 pages
  • Fiche de synthèse sur offenstadt nicolas (dir.), les mots de l’historien, presses universitaires du mirail, 2009.
    15326 mots | 62 pages