La question de Palestine

6959 mots 28 pages
La question de Palestine portée devant l’organisation des Nations Unies (1922-1947)
La Palestine sous mandat de la Société des Nations, 1922
Lors de la création de l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, la Palestine était toujours administrée par le Royaume-Uni, en vertu d’un mandat reçu en 1922 de la Société des Nations. La question d’un foyer juif en Palestine était au nombre des problèmes que devait résoudre la Puissance mandataire. Les habitants arabes, qui représentaient vers le milieu des années 40 environ les deux tiers des deux millions d’habitants du territoire, étaient fortement opposés à une augmentation de l’immigration juive en Palestine. Face à l’escalade de la violence, le Royaume-Uni a décidé, en février 1947, de porter la question de Palestine devant l’Organisation des Nations Unies.
Appelant l’attention sur « l’opportunité d’un règlement rapide en Palestine », le Gouvernement britannique a demandé qu’une session extraordinaire de l’Assemblée générale soit convoquée immédiatement pour constituer une commission spéciale et la charger d’établir une étude préliminaire sur la question de Palestine afin que l’Assemblée puisse l’examiner à sa prochaine session ordinaire.
Première session extraordinaire de l’Assemblée générale, 1947
A la première session extraordinaire de l’Assemblée générale, qui s’est ouverte le 28 avril 1947, une commission spéciale sur la Palestine a été créée. Cinq États arabes — l’Arabie saoudite, l’Égypte, l’Iraq, le Liban et la Syrie — essayèrent alors, sans succès, de faire inscrire à l’ordre du jour de la session extraordinaire une question concernant « la fin du mandat sur la Palestine et la proclamation de son indépendance ». Le dossier juif a été présenté par l’Agence juive pour la Palestine, tandis que les Arabes palestiniens étaient représentés par la Commission suprême arabe.
Création de la Commission spéciale des Nations Unies sur la Palestine
A sa session extraordinaire, l’Assemblée a créé la

en relation

  • Question palestinienne 1848-1956
    2534 mots | 11 pages
  • La palestine est elle un etat ?
    2268 mots | 10 pages
  • Hamas et jihad
    3347 mots | 14 pages
  • La palestine est-elle un etat?
    2932 mots | 12 pages
  • Statut de la palestine dans le système des nations unies
    3026 mots | 13 pages
  • Conflit israélo-palestiniens
    3089 mots | 13 pages
  • Relations diplomatique
    2043 mots | 9 pages
  • Salut
    6750 mots | 27 pages
  • La question palestinienne
    660 mots | 3 pages
  • Conflit israélo-palestinien
    10620 mots | 43 pages