M-maketing

749 mots 3 pages
Le m-commerce, nouveau relais de croissance (Avril 2008)
{draw:frame} A l’échelle mondiale, le parc de téléphones mobiles a dépassé aujourd’hui la barre des 3 milliards, ce qui représente un potentiel extraordinaire pour le m-commerce Selon l’institut GFK, le jeu constitue le deuxième segment du marché en termes de revenus derrière les sonneries pour mobiles : 13 millions de jeux furent téléchargés en 2007, pour un prix moyen consommateur de 4,26 ?. Il faut dire que les nouveaux forfaits et terminaux ont libéré les usages. Au point que bien des techniques du web se retrouvent maintenant sur les mobiles : bannières, liens sponsorisés, etc. Ainsi, l’éditeur du portail mobile iGloo.mobi, la société TexoMobile, vient de lancer MobPartner, une plateforme d'affiliation mobile comptant près de 15 000 utilisateurs. Certains acteurs VADistes – dont les 3 Suisses – remarquent que le panier moyen de commande de leurs clients devenus mobinautes est supérieur à celui de leurs cyberacheteurs, du fait de l’achat impulsif qu’il favorise. Mais il y a une forte attente des utilisateurs, qui ne demande qu’à être satisfaite par une offre davantage exhaustive : plus de 50% des requêtes faites sur les moteurs de recherche des opérateurs ou sur Gallery n’aboutissent pas. L’offre française en pleine expansion eBay propose d’enchérir par SMS. PriceMinister permet à ses utilisateurs de trouver les meilleurs prix d’un produit en saisissant son nom ou son code barre sur pricemini.mobi. Selon Olivier MATHIOT, cofondateur et Directeur Marketing et Communication, ce service entre en résonance avec ce que la mobilité peut offrir de mieux : un usage simple et un bénéfice immédiat et concret... La Fnac a lancé en novembre dernier son site mobile.fnac.com, avec un accès rapide aux lignes de produits phares du distributeur (livres, CD, DVD et jeux), à l’historique des commandes et au cumul des points de fidélité. Il ne s’agit pas d’un simple reformatage du site web, mais bien d’une

en relation

  • Maketing
    2898 mots | 12 pages
  • Maketing
    294 mots | 2 pages
  • Maketing
    5135 mots | 21 pages
  • Maketing
    2284 mots | 10 pages
  • Maketing
    2517 mots | 11 pages
  • maketing
    13355 mots | 54 pages
  • Maketing
    5915 mots | 24 pages
  • maketing
    629 mots | 3 pages
  • Maketing dentreprise
    297 mots | 2 pages
  • Maketing mix
    1887 mots | 8 pages