Microlecture n=° 3 Ziméo

Pages: 2 (262 mots) Publié le: 3 décembre 2014
Microlecture n=° 3 Ziméo

1)Un cadre idyllique
1) Le narrateur est George Filmer qui la réedité en 1769. L’auteur parle de lui, en nous racontant qu’ilavait voyagé jusqu’en Jamaïque. Dans la première ligne du conte il dit "Les affaires de mon commerce m'avaient conduit à la Jamaïque..." Il se présente comme uncommerçant.
2) L'ouverture du conte situe l'intrigue à la ligne vingt-six quand le narrateur revient chez son amie abattue de savoir comment les esclaves noirsétaient traités par les hommes blancs.
3) Le cadre de l'histoire paraît idyllique car le narrateur, au début du texte utilisé des termes mélioratifs .Il nousdécrit les lieux de la nature comme apaisant.
(L 6 "...la montagne qui était revêtue de la plus belle verdure..."
L-7,8 "...ces ruisseaux...après avoir parcourudes prairies émaillées de fleurs et des plaines immenses..."
L 10 " la jolie maison...")
2) À la découverte de l'ile
1) Lorsque le narrateur découvre l'ile ilest témoins de la maltraitance des hommes blancs envers les esclaves noirs. Sa surprise naît du fait que le cadre soit idyllique et les richesses deshabitations.
(L-20,22 "...mais je remarquais je ne sais quoi de dur et de féroce dans leur physionomie et dans leurs discours; leur politesse n'avait rien de la bonté;je les voyais entourés d'esclaves qu'ils traitaient avec barbarie.")
2) Chez Paul Wilmouth les esclaves sont bien traités ils ne leur demandent qu'un travailmodéré, ils possèdent un terrain chacun ou ils peuvent cultiver et vendre leurs productions ensuite .Les esclaves sont heureux et dévoués à Paul..
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ziméo
  • Zimeo
  • Ziméo
  • Zimeo
  • Ziméo
  • Ziméo
  • zimeo
  • Ziméo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !