N'importe quoi.

Pages: 2 (376 mots) Publié le: 16 décembre 2012
Phèdre.

Question 1:
Il y a des allitérations en ‘’f’’ et en ‘’r’’ dans la première tirade, ‘’fureur’’, ‘’feux’’, ’’refus’’, ’’faible’’ vers 1228 à 1230, ‘’horreur’’, ‘’remords’’, ‘’refus’’,‘’injure’’, ‘’endure’’, vers 1228 à 1230. Ces allitérations valorisent la douleur qu’éprouve Phèdre, mais aussi la jalousie qu’elle ressent, sentiment le plus insupportable à vivre.  1225, on n’a deuxexclamations qui s’enchaine et qui donnent l’impression que Phèdre vit un véritable cauchemar, ‘’Ah ! douleur non encore éprouvée !’’.
Question 2 :
Il y a une énumération pressante de questionsrhétoriques qui mettent en valeur le besoin de comprendre cette tromperie. Elle se torture moralement grâce au scène qu’elle s’imagine entre Hippolyte et Aricie, comme par exemple elle les imaginent vivantleur amour dans la forêt se cachant d’elle. ‘’ Dans le font des forêts allaient-ils se cacher ?’’ Vers 1235. Phèdre devant cet amour naissant n’a qu’une envie : Mourir. ‘’ La mort est le seul Dieu quej’osais implorer’’ vers 1243.
Question 3 :
Il y a un renversement de culpabilité vers 1264 ‘’ Que fais-je ? Où ma raison se va-t-elle égarer ? ‘’ et le champ lexical devient celui du suicide, Phèdres’adresse a elle-même en s’auto critiquant ‘’mon époux est vivant, et moi je brûle encore’’ elle s’en veux à mort d’être amoureuse d’Hippolyte. Elle se dit incestueuse.
Question 4 :
Le champ lexicalde la lumière dans les deux tirades est ‘’ Soleil, jour, lumière, clairs’’ et le champ lexical de l’ombre est ‘’ nuit, enfers, ombre’’. L’ombre et la lumière est une opposition oral elle est liée à laculpabilité et l’innocence.
Question 5 :
Le vers ‘’ Ils ne se verront plus’’ déclenche chez Phèdre une réaction immédiate. Oenone permet à Phèdre d’exprimer ses sentiments. Oenone invite Phèdre àaccepter l’amour illégitime d’Hippolyte et d’Aricie ‘’ Les dieux mêmes, les dieux, de l’Olympe habitants, Qui d’un bruit si terrible épouvantes les crimes, Ont brûlé quelque fois des feux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • N'importe quoi
  • N'importe quoi
  • N'importe quoi
  • n'importe quoi
  • N'importe quoi
  • n'importe quoi
  • N'importe quoi...
  • N'importe quoi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !