T. affaires

2235 mots 9 pages
En mars dernier, les équipes d'un géant de l'agroalimentaire sont parties en voyage en Laponie. Au programme : nuits en refuge sans électricité et rallyes en motoneige sans boussole... Les cadres qui ont participé à cette échappée nordique sont rentrés totalement ravis. Cependant, toutes les opérations de tourisme d'affaires ne sont pas aussi sophistiquées et exotiques. Derrière ce terme se cachent bien des prestations. En théorie, tout déplacement de plus d'une nuit réalisé pour un motif professionnel compte pour du tourisme d'affaires.

Mais les agences distinguent tourisme et voyage d'affaires.« La principale différence, c'est que dans le tourisme d'affaires, on associe la notion de groupe »,explique Marie-Laure Puynesge, directrice générale de Carlson Wagonlit Event France, spécialiste du tourisme d'affaires. Tandis que le voyage d'affaires (lire page 30) répond plus spécifiquement à la problématique des hommes d'affaires à titre individuel.

Dans les faits, le tourisme d'affaires va du voyage de stimulation au lancement de produits en passant par l'organisation de séminaires au moment d'une crise. Il englobe aussi les conventions, les événements liés à un anniversaire ou encore les universités d'été :« En réalité, tout événement qui pourrait se passer à l'intérieur de l'entreprise et qui donne prétexte à se réunir en dehors du cadre de l'entreprise en France ou à l'étranger »,résume Pascale Viallard, fondatrice de Sarbacane, une agence spécialisée dans le tourisme d'affaires.

Le tourisme d'affaires est né à la fin du XIXe siècle. À l'époque, des séminaires étaient organisés dans de grands hôtels.« Cette activité est liée au besoin des hommes de se réunir, de se mettre en retrait de la vie quotidienne pour réfléchir »,remarque Mark Watkins, directeur de Coach Omnium, un cabinet qui vient de réaliser une étude sur le tourisme d'affaires en partenariat avec le guide Bedouk. Ensuite, dans les années soixante-dix, le marché s'est considérablement développé

en relation

  • Affaires
    824 mots | 4 pages
  • Les affaires, c'est les affaires
    2736 mots | 11 pages
  • affaires
    52676 mots | 211 pages
  • Affaires
    8189 mots | 33 pages
  • Affaire
    21465 mots | 86 pages
  • Affaire
    477 mots | 2 pages
  • Mes affaires
    550 mots | 3 pages
  • Affaire judicaire : affaire calas
    265 mots | 2 pages
  • Droit des Affaires
    3688 mots | 15 pages
  • Affaire dsk
    933 mots | 4 pages