U.s.a.p

3720 mots 15 pages
L'Union sportive des arlequins de Perpignan (USAP) est un club de rugby à XV français basé à Perpignan. Septuple champion de France (1914, 1921, 1925, 1938, 1944, 1955, 2009), il participe actuellement au Top 14.

Les débuts [modifier]

Le rugby arrive à Perpignan en 1889, sous la forme de l’Union sportive du Lycée. Le premier club civil, le Stade roussillonnais est fondé peu après, mais il s’efface en 1902 pour laisser la place à l’ancêtre du club actuel, l’Association sportive perpignanaise (ASP). Il joue en sang et or, les couleurs de la Catalogne. Dès avril 1903, l’ASP bat l’École vétérinaire de Toulouse pour le titre de champion du Sud de Deuxième Série, et enchaîne les succès.

En 1909, l’ASP absorbe le Perpignan sportif, club fondé quelques années plus tôt. En 1911, le premier titre national est remporté, celui de Deuxième Série contre Dôle. Une scission intervient en 1912 et certains membres du club fondent le Stade olympique perpignanais (SOP). Cela n’empêche pas l’ASP de se distinguer en championnat de France, avec une demi-finale en 1913 et surtout un titre en 1914 contre Tarbes. La transformation qui donne la victoire aux Catalans à quelques instants de la fin est réussie par un jeune homme de 18 ans, Aimé Giral, qui tombera au front pendant la Première Guerre mondiale quelques mois plus tard, et donnera son nom au stade du club.

De son côté, le SOP devient champion de France de Deuxième Série en 1913 (contre l’AS Française 14-8).
Le premier âge d’or [modifier]

La guerre interrompt cette ascension. À la reprise, en 1919, les deux clubs fusionnent et créent l’Union sportive perpignanaise. Pour sceller le changement, les dirigeants adoptent le célèbre maillot ciel, sur un short blanc et des bas sang et or. La raison de ce choix ? Plusieurs joueurs du club sont tombés pendant la guerre et en hommage aux soldats, l'USAP prend la couleur des uniformes « bleu horizon ».

Une ère de succès s’ouvre alors et Perpignan devient l’un des bastions du

en relation