V.hugo

793 mots 4 pages
Dom Juan, acte I, scène 1 – L'éloge du tabac
Introduction :
Molière, plus grand auteur et acteur comique de son temps, contesté par une partie influente de l'opinion, le parti dévot, qui vient de faire interdire Tartuffe.
Dom Juan, un sujet populaire.
Une entrée en matière originale : Sganarelle, valet de Dom Juan, fait l'éloge du tabac, un éloge en bonne et due forme, mais paradoxal et bouffon, propre à donner le ton de la comédie mais aussi à relancer des polémiques.
1 / Un éloge en bonne et due forme
A/ la structure du discours argumentatif * réfutation des « adversaires », Aristote et la philosophie ; * exposé de la thèse, « le tabac est la meilleure des choses », renforcée par une maxime en alexandrin : « et qui vit sans tabac // est indigne de vivre », à structure symétrique (chiasme) faisant correspondre des termes égaux deux à deux (vit et vivre ; sans tabac et in-digne) ; * arguments ordonnés par valeur croissante (« non seulement... mais encore... » : le tabac purge le cerveau ; il rend honnête homme ; * illustration : les adeptes du tabac en offrent à tout le monde.
« Ne voyez-vous pas bien...? » question rhétorique, destinée à emporter la conviction (réponse quasi obligatoire : « Si ! ») ;
« on... tout le monde... partout... » : l'évidence de la généralité, grâce au pronom indéfini ; « on est ravi », « on n'attend pas », « on court » : série de verbes formant une progression et une hyperbole (ravi : « saisi et transporté hors de soi ») ; * conclusion qui s'impose d'elle-même, comme une évidence (Tant il est vrai que...) : le tabac rend vertueux (la thèse est donc démontrée).
B/ des références savantes : * Aristote ; * la philosophie ; * la médecine (« il purge les cerveaux ») ; – la morale (vertu, honnête homme, honneur) ;
2/ mais un éloge paradoxal et bouffon : A/ c'est Sganarelle / Molière qui parle. * Molière : connu en son temps comme le plus grand acteur comique ; * Sganarelle

en relation

  • V.hugo
    337 mots | 2 pages
  • V.hugo
    472 mots | 2 pages
  • V.hugo
    391 mots | 2 pages
  • V.hugo
    278 mots | 2 pages
  • V.Hugo
    1789 mots | 8 pages
  • Commentaire de v.hugo
    804 mots | 4 pages
  • Contemplations v.hugo
    1328 mots | 6 pages
  • Le mandiant v.hugo
    1161 mots | 5 pages
  • Pauline- v.hugo
    695 mots | 3 pages
  • Biographie de v.hugo.
    376 mots | 2 pages