y a-t-il contradiction entre être libre et être soumis aux lois ?

Pages: 5 (1207 mots) Publié le: 6 janvier 2015
Y a-t-il contradiction entre être libre et être soumis aux lois ?


On pourrait prétendre que le fait de respecter les lois qui nous sont imposées nous soumissent et nous prive de notre liberté du fait que nous devions respecter sous peine de conséquence les lois votées par autre que nous-même. Cependant, nous pouvons nous trouver libre dans notre expression, dans nos geste, dans notreaccès à la culture, aux informations... Alors, n'y a-t-il pas une certaine contradiction qui nous pousse à avouer au contraire que ces lois nous aide à justement être libre dans la limite du raisonnable ? Seulement, notre regard peut aussi se tourner vers le véritable sens de la liberté dans la lois.
En effet, il existe plusieurs type de lois, à savoir d'une part les lois de la nature ou ditesscientifiques, qui sont des rapports invariables et universelles entre des phénomènes donnés, et d'une autre part la loi morale et juridique qui est une règle de vie, une norme sociale conventionnelle. Puis il y a la liberté, qui elle, est un droit inaliénable, c'est la liberté naturelle. Cette réflexion nous pousserait-elle à nous demander si nous conservons notre liberté tout en étant soumis auxlois ? Premièrement nous allons centrer notre argumentation sur le fait de se demander dans quel cas être soumis aux lois signifie perdre sa liberté, puis nous verrons ce qu'il se passerait si nous vivions dans une société sans lois. Enfin, nous démontrerons que les lois profitent aux libertés et aux intérêt individuelles et collectifs.Comme le dis Rousseau « renoncer a sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'Homme », car oui, si être libre c'est ne subir aucune contrainte, la liberté est incompatible avec le fait d'être soumis à des lois. La notion de loi renvoi à l'ensemble des contraintes auxquelles nous ne pouvonspas échapper, que celles-ci soit d'ordre naturel ou social. Que ce soit par nécessité dans le cas des lois naturelles, ou par obligation dans le cas des lois de l’État, il semble que l'être humain en tant que personne et membre de la société, soit soumis à ces influences imposées par sa nature ou par ses maîtres. Pour les lois de la nature, autrement dit les lois scientifiques comme la loi de lagravité, nous y sommes indéniablement soumis sans possibilité d'y déroger (un être vivant sur terre et sans aile ne peut pas voler et pour cause la loi de la gravité l'en empêche).
Lorsque nous respectons une loi de l’État, on y est soumis (exemple : une personne qui désirerait voler quelque chose en voulant servir son intérêt personnel et le dérober, les lois l'en empêche moralement etsocialement par la crainte des conséquences que cela pourrait engendrer), nous ne pouvons donc pas dire que nous sommes libre car dans un État droit, nous sommes tenus de respecter les lois écrites. Une liberté c'est pouvoir faire ce que bon nous semble, or, ces lois limitent nos intentions, nos possibilité d'assouvir nos désirs.
Ces lois sont imposées par nos maîtres; mais avoir un maître signifieconfier les ficelles de sa liberté à quelqu'un d'autre que soit-même, autrement dit perdre le contrôle de celle-ci. Les Hommes ne peuvent vouloir perdre la totalité de leur liberté.


Cependant, en respectant ces lois, l'Homme ne perd pas la totalité de sa liberté, il perd seulement le droit illimité à tout ce qui le tente et qu'il peut atteindre. Mais il ne perd pas sa liberté naturelle,car les lois de la nature sont nécessaires, donc, en principe, on ne peut pas y échapper. De plus, nous pouvons nous demander ce qu'il se passerait s'il n'y avait pas de lois ? nous serions soumis au « droit du plus fort », donc à la pure violence au quotidien. Si chacun faisait comme bon lui semble, notre société serait un véritable chaos, ce serait la guerre de tous contre tous. Pour éviter...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Obéir à des lois, est-ce être libre ?
  • Etre libre, est-ce n’être soumis à aucune autorité ?
  • Obéir aux lois, est-être libre?
  • Obéir aux lois, est-ce être libre ?
  • Obéir aux lois, est-ce être libre?
  • Obéir aux lois, c'est être libre
  • Peut on obeir au lois et etre libre
  • Peut-on à la fois être libre et être heureux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !