Y a t-il une frontière entre le réel et l’imaginaire ? |

1143 mots 5 pages
Y a t-il une frontière entre le réel et l’imaginaire ? |
Toujours se souvenir : quel est le concept original ?

* Y a-t-il : formule ouverte. On ne nous demande pas seulement quelle est la frontière entre le réel et l’imaginaire. Cette question là est incluse dans la question du sujet. Possibilité qu’il n’y ait pas de frontière.

* Une frontière : c’est à partir de ce terme et à l’intérieur d’une discussion sur ce terme qu’on va traiter ce sujet. Souci constant à l’intérieur de dvp que de faire apparaitre explicitement rapport entre ce qu’on est en train de dire et notion.

Frontière ? : Limite/séparation notion d’une barrière. Est-ce que la notion de frontière se réduit à une simple limite ?
Voisinage : émettre l’hypothèse qu’il y a une proximité et comme dans toute relation de proximité il y a peut être une parenté ou une affinité entre les deux. L’étranger avec qui on a une frontière commune pas un étranger cousin culturel.
Il y a peut être entre le réel et l’imaginaire une étrangeté mais une étrangeté relative. Il y a entre réel et imaginaire relation complexe de ressemblance et de différence.

Frontière peut être fermée (point de passage) ou ouverte communication possible de l’un à l’autre ? Y a-t-il de l’imaginaire qui peut devenir réel pour le meilleur (par exemple : faire référence à tout ce qui est de l’ordre de l’invention ou de la création : grâce à ce passage l’homme peut transformer le monde) et pour le pire (la folie, l’hallucination, le délire Malebranche, Pascal l’imagination va violer la frontière en nous entrainant dans la confusion etc…) ? Il y a une frontière car il est nécessaire qu’il y en ait une ! Malebranche : on peut utiliser le concept de la frontière avec sa thèse. Que font les personnes douées d’imagination ? Qu’est ce qu’elles font de mal ? Personnes qui ont une imagination déréglée qui perdent leur jugement ne voient plus la frontière alors qu’il faut savoir la discerner.

A l’intérieur de la partie où on

en relation

  • La littérature c'est l'assaut de la frontière
    538 mots | 3 pages
  • R Daction Synth Se R Verie
    1201 mots | 5 pages
  • JUSQU’A QUEL POINT CONVIENT-IL D’OPPOSER LE REEL A L’IMAGINAIRE ?
    1571 mots | 7 pages
  • Continuité des parcs, julio cortazar
    715 mots | 3 pages
  • Souveraineté
    954 mots | 4 pages
  • Esprit managerial
    994 mots | 4 pages
  • Dissertation "alcools" apollinaire
    1862 mots | 8 pages
  • La fenetre
    5896 mots | 24 pages
  • Amours imaginaires
    3016 mots | 13 pages
  • Cadre théorique recherche
    6592 mots | 27 pages