Y a-t-il une servitude volontaire ?

Pages: 7 (1636 mots) Publié le: 6 mars 2011
La liberté c’est n’être soumis à aucune autorité et pouvoir agir selon sa volonté, sans contraintes. Au contraire, la servitude est à la soumission à quelconque autorité. D’après Rousseau, « l’homme est né libre » c'est-à-dire que chez lui, la liberté est naturelle. Ainsi, la liberté semble indissociable de l’homme. Pourtant depuis que la notion de société existe, certains hommes paraissent nepas être libres. Dans l’Antiquité des esclaves servaient leurs maîtres, aujourd’hui des populations son sous le joug de dictateurs. Si la liberté est naturelle chez l’homme, pourquoi de telles situations existent-elles ? Et pourquoi les hommes ne se rebellent-ils pas face à ces situations afin de regagner leur liberté ? Leur servitude serait-elle volontaire ? Cela parait paradoxal puisque laservitude est considérée comme forcée et la volonté est plutôt proche de la liberté.
Ainsi, on fait face aux questions suivantes : Y a-t-il une servitude volontaire ? Est-ce qu’un homme peut renoncer volontairement à sa liberté ?
Pour répondre à ce problème, on se demande alors : Qu’est-ce que la liberté ? Comment les hommes peuvent-ils renoncer à leur liberté ? Pourquoi la servitude ne peut-elle pasêtre volontaire ?

Le problème de la servitude volontaire, met en avant deux sens principaux de la liberté.
Premièrement, il y a la liberté de la volonté. C’est la liberté de choisir. Elle peut être vue comme la liberté au sens moral ou métaphysique. On retrouve ce sens de la liberté dans la philosophie de Descartes. Dans ce cas, la volonté s’auto détermine absolument. Ainsi, la liberté est lesigne de la puissance de notre volonté.
La liberté de volonté réside dans son indépendance par rapport à l’instinct, la passion et le désir. La liberté de volonté est la manifestation du libre arbitre. Nous disposons librement de notre volonté. Le libre arbitre c’est donc pouvoir se décider sans cause. Bossuet a écrit : « Le libre arbitre est la puissance que nous avons de faire ou de ne pasfaire quelque chose ».
Mais, la volonté peut-elle choisir de ne pas suivre la raison qui la pousse dans une certaine direction et de suivre un autre chemin ? A priori, le libre arbitre est la possibilité de décider malgré les déterminations sensibles et intellectuelles. Mais dans ce cas, la liberté qui se détermine contre la raison n’est-elle pas absurde ?
Deux voies s’offrent alors à la volonté.Si elle suit les inclinations sensibles telles que la passion et le désir, elle se détourne alors de la vérité et marque son dépendance par rapport à la loi naturelle qui veut qu’on suive ses impulsions. Mais si la volonté choisie d’obéir à la raison et de se tourner vers la vérité, alors elle affirme son indépendance face à la loi naturelle et devient alors liberté. D’après Spinoza « L’homme libreest celui qui vit suivant les seuls conseils de sa raison ».
Deuxièmement, il y a la liberté politique. Elle est régit par les rapports de domination/soumission. En effet, dans ce sens, être libre, c’est ne pas être sous la domination, sous l’autorité de quelqu’un d’autre. Historiquement parlant, ce sens apparait pour la première fois dans l’Antiquité. C’est alors la liberté du citoyen quiparticipe à la vie politique et qui n’est pas soumis à un pouvoir tyrannique. Dans l’Antiquité, le citoyen grec se définissait comme un homme accompli. Les femmes n’étaient pas libres puisqu’elles étaient sous la domination de leurs maris. Elles ne pouvaient rien faire sans leur accord. Les esclaves étaient encore moins libres. Ils étaient des sous hommes.
Ainsi, du point de vue politique, êtrelibre signifie bénéficier d’un certains nombres de droits garantis par la loi. Ces droits sont notamment la liberté d’expression, d’opinion etc…
Plus tard, cette liberté a été étendue à l’ensemble des hommes. La Boétie affirme que pour avoir la liberté, il suffit de la désirer. Rousseau, lui, défend l’idée que l’homme est, naturellement, un être libre. La liberté politique doit alors viser à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Y a-t-il une servitude volontaire ?
  • Y a-t-il une servitude volontaire?
  • Servitude Volontaire
  • De la servitude volontaire
  • La servitude volontaire
  • De la servitude volontaire
  • Discours de la servitude volontaire la boétie
  • Le discours de la servitude volontaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !