Le procès verbal

par

Axes de lecture

Jean-Marie Gustave Le Clézio (Nice, 1940) dit J.M.G Le Clézio est un écrivain mauricien d’expression française. Grand nom de la littérature de la fin du XXème siècle, auteur engagé dans la cause de la défense des cultures minoritaires (amérindienne notamment), son œuvre est couronné en 2008 par le prix Nobel de littérature. Auteur dont le style à ses débuts est caractéristique du courant littéraire du Nouveau Roman, il a abordé à travers une  riche bibliographie des thèmes comme l’errance ou la marginalité. Publié en 1963 aux éditions Gallimard, «Le procès-verbal » est son premier roman. Il vaut à son auteur alors âgé de 23 ans le prix Renaudot et échoue de peu à lui valoir le prix Goncourt cette année-là. Œuvre majeure dans la Bibliographie de J-M G Le Clézio, « Le Procès-verbal » aborde, à travers le récit de l’errance d’Adam Pollo, des thèmes comme la défiance vis-à-vis de la parole comme mode d’expression du ressenti ou encore.

Au nombre des multiples thématiques abordées par J.M.G Le Clézio dans son œuvre, nous nous pencherons particulièrement sur celles de la défiance vis-à-vis de la parole comme mode d’expression et de la folie. Ces deux thématiques permettent d’appréhender parfaitement le psychisme complexe d’Adam Pollo et donc la substance de l’œuvre elle-même.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Axes de lecture >

Dissertation à propos de Le procès verbal