La Philosophie Est Elle Inutile Ou Dangereuse dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

La science rend-elle la philosophie inutile ?

La science rend-elle la philosophie inutile ? Problématisation : si la science comme la philosophie recherche la connaissance, et si la science permet de parvenir à un corpus de connaissance quand la philosophie semble incapable de permettre une telle assurance, alors la philosophie ne doit-elle pas être abandonnée ? Les résultats de la science ne rende-t-il par la philosophie obsolète ? I - la concurrence entre la science et la philosophie permet-elle de désengager un critère d'efficacité...

522  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

La philosophie est elle inutile

La philosophie est-elle inutile? Publié le par LeWebPédagogique Voici la copie d’une bonne élève de HK:   Sujet : Peut-on parler de l’inutilité de la philosophie et peut-on s’autoriser de cette inutilité pour la récuser ?   Je m’interroge en effet sur l’utilité de réfléchir à cette question, sur l’utilité de bûcher pendant quatre heures sur ce thème, et, dans une perspective plus large, sur l’utilité de suivre des  cours de philosophie et par conséquent de quelquefois, je l’espère, philosopher...

2511  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

Philosophie

La philosophie est-elle vraiment un effort de sagesse ? (Philosophie) La philosophie rend-elle heureux? (Philosophie) Peut-on cesser d'etre étonné ? (Etonnement) Que nul n'entre s'il n'est géomètre. A quoi bon philosopher? L'exercice de la philosophie contribue-t-elle a la démocratie ? (Philosophie) La philosophie est-elle nécessaire ? (Philosophie) texte de Husserl :"Quiconque veut vraiment devenir philosophe devra "une fois dans sa vie" se replier sur soi-même..." (Philosophie) Pour répondre au...

2649  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

La Philosophie

La philosophie est une manière de penser le monde, d'y trouver des clefs. Il n'est d'ailleurs pas indispensable de suivre les auteurs, mais d'apprendre à penser, à tout remettre à plat et se poser des question.  Elle n'est pas plus importante de nos jours mais peut-être plus accessible, voilà pourquoi l'on perçoit une urgence à se donner la possibilité et le "pouvoir" de philosopher. Lorsqu'on se penche objectivement sur ce qui bâtit l'actualité et les évènements, je crois que l'on se doit de...

1085  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Les liaisions dangereuses-valmont

Français. Littérature Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses Le libertinage : un épiphénomène du temps de Laclos ? Introduction « Ces mots roué et rouerie, dont heureusement la bonne compagnie commence à se défaire, étaient fort en usage à l’époque où ces Lettres ont été écrites. »[1] Belle définition d’un trait de caractère commun aux trois illustres libertins dont il sera question dans cette dissertation, et avec laquelle Laclos a certainement tenté de stigmatiser un phénomène...

3092  Mots | 13  Pages

Lire le document complet

Analyze de la philosophie d'etude de voltaire: "les lettres philosophiques"

Jeremy Le-Ogier 93756910 Analyze de la philosophie d'etude de Voltaire dans Micromegas et Les Lettres Philosophiques Micromegas et Les Lettres Philosophiques de Voltaire présent le lecteur avec des critiques sur la moralité et âme ainsi que la société du dix-huitième siècle respectivement. Dans les deux textes, l'auteur accentue l'importance de l'apprentissage pour atteindre une meilleur compréhension du monde qui nous entour. En utilisant le protagoniste Micromegas, Voltaire est capable...

943  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

inutilité de la philosophie

suivre des cours de philosophie et par conséquent de quelquefois, je l'espère, philosopher. A première vue, et surtout au vu des élèves se triturant l'esprit, la philosophie ne répond pas à des critères d'utilité. A quoi me servirait-il de savoir si oui ou non on peut parler de l'inutilité de la philosophie ? Pourtant la philosophie est enseignée à l'école et les cours sont même obligatoires au lycée ; ainsi il ne semble pas suffisant d'évoquer une probable inutilité de la philosophie pour la récuser...

2543  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

"Qu'est-ce que l'homme ?" et la philosophie.

Introduction générale au cours de philosophie Il semble inutile de définir l'homme, car ceci constitue ce que l'on nomme à proprement parler une évidence, c'est-à-dire une connaissance qu'il n'est nul besoin de démontrer. Chacun semble à même de reconnaître un homme quand il le voit. Pourtant quelques cas limites peuvent nous inciter à nuancer notre propos, et à montrer que la définition de l'humanité de l'homme, n'est pas si simple que cela. En cherchant l'humanité de l'homme, nous cherchons...

970  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La philosophie et ses différents aspects

« A quoi sert la philosophie ? » Non seulement les sciences pures, celles de la nature, mais également les sciences de l’homme, ont montré leur importance par les applications qu’elles permettaient ; on pourrait difficilement les accuser de « ne servir à rien ». La philosophie, en revanche est souvent accusée de n’être qu’une spéculation stérile, d’autant plus qu’au lieu d’apporter des réponses elle se targue de pousser le plus loin possible un questionnement sans cesse reconduit, et on peut être...

2544  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

La philosophie et le mal

LA PHILOSOPHIE PEUT-ELLE EXPLIQUER LE MAL? Jeanne Parain-Vial Les philosophes sont très forts pour résoudre les faux problèmes: tels que la conciliation de la science et de la foi, de la grâce et de la liberté, etc. En revanche quand il s’agit du problème de l’existence du mal, ils sont étrangement impuissants, je vais vous le montrer. Cela ne veut pas dire qu’il soit inutile de réfléchir, au contraire. Il est difficile de definir le mal et impossible de justifier son existence. Difficile de le définir...

7362  Mots | 30  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !