2Nd guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1845 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Schutzstaffel
La Schutzstaffel (de l'allemand « escadron de protection » — le genre féminin est celui du mot allemand) ou la SS est une des principales organisations du régime nazi.
Fondée en 1925, initialement chargée de la protection rapprochée du Führer Adolf Hitler, la SS devient au fil des années un véritable État dans l'État, accumulant les compétences et les missions et passant d'ungroupuscule à une énorme organisation.

Elle joue un rôle à la fois :
* politique au travers de l'Allgemeine SS (SS générale) ;
* répressif avec le RSHA ; l'Ordnungspolizei et les camps de concentration ;
* idéologique et racial via le Lebensborn et l'Ahnenerbe ;
* militaire après la création de la Waffen-SS.

Elle est aussi l'organisatrice et l'exécutante de la destruction des Juifsd'Europe, que cela soit lors des opérations mobiles de tuerie perpétrées en Pologne et en Union soviétique par les Einsatzgruppen, puis par la mise en place des camps d'extermination.
Entièrement dévouée au Führer, elle est dirigée pendant la quasi totalité de son existence par Heinrich Himmler.

Traversée par de profondes rivalités internes, en conflit permanent avec d'autres organismes(notamment l'armée) ou diverses personnalités du troisième Reich, dotée d'une organisation complexe, mouvante, accumulant les doubles-emplois et les contradictions, elle n'en est pas moins l'un des instruments les plus efficaces et les plus meurtriers de la terreur nazie.

Lors du procès de Nuremberg, elle est déclarée organisation criminelle,
Les débuts de la SS sont particulièrement ordinaires etrien ne la distingue à sa naissance de la myriade de groupuscules nationalistes, pangermanistes et völkisch qui agitent la république de Weimar au début des années 1920.

En mars 1923, Adolf Hitler, président du NSDAP depuis 1921, s'entoure d'une première garde rapprochée, la Stabswache (corps de garde), composée de huit militants de la première heure, dont Rudolf Hess. Après à peine deux moisd'existence et suite à des conflits internes et au départ d'une partie de ses membres, la Stabswache disparaît pour renaître immédiatement sous le nom de Stosstrupp Hitler (peloton de choc Hitler), qui ne comporte toujours qu'une poignée de membres.

En 1925, après l'échec du putsch de la brasserie et l'interdiction du parti nazi, de la SA et de toutes leurs composantes qui suit cette tentativeavortée de coup d'État, Hitler confie à son chauffeur, Julius Schreck, ancien membre de la Stosstrupp, la création d'une nouvelle garde personnelle, sous la dénomination de Schutzstaffel : la SS est née.

Ne comportant à ce moment que quelques membres, la SS s'étend à partir du 21 septembre 1925, date à laquelle ordre est donné à chaque section du parti nazi de mettre sur pied une escouade deprotection de dix hommes, sauf à Berlin où le nombre maximum est porté à vingt membres. En avril 1926, Joseph Berchtold, ancien papetier et ancien commandant de la Stosstrupp revient d'Autriche, où il s'était réfugié après la tentative de putsch et prend le commandement de la SS. Le rôle de celle-ci est reconnu par le Führer le 4 juillet 1926, lorsqu'il lui remet solennellement le Blutfahne(drapeau de sang), l'emblème des putschistes de 1923.

Pendant toutes ces années, la SS est en conflit ouvert avec la SA, créée par Ernst Röhm, qui comporte plusieurs milliers de membres et se veut la seule troupe de choc du parti : en 1928, la SS est limitée à 280 hommes et est strictement subordonnée à la SA qui essaie de la cantonner dans des rôles subalternes.

En mars 1927, Berchtolddémissionne ; il est remplacé par Ehrard Heiden, dont le rôle est également éphémère.
Le 6 janvier 1929, Hitler nomme un nouveau Reichsführer SS : Heinrich Himmler.

Les débuts de la SS sont plutôt discrets : contrairement à la SA ses membres ne se mêlent pas aux discussions politiques et font preuve d'une discipline appréciée par la police de Munich. En 1929, celle-ci mentionne dans un rapport qu'...
tracking img