Abc de l'essai

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
allo tout le monde uis que leur champion est hors jeu, les strauss-kahniens se cherchent un nouveau leader, tout en redoutant l'implosion de leur courant. Le député du Doubs Pierre Moscovici severrait bien en fédérateur de la Strauss-kahnie et entretient le doute sur sa candidature à la primaire socialiste.
Invité du "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro dimanche soir, Pierre Moscovici a marteléque sa réflexion "avance". "S'il fallait mener une primaire, je saurais le faire, je m'en sens capable, mais encore une fois, j'ai un souci qui est peut-être un peu ringard, c'est le souci del'intérêt général", a ainsi déclaré le député du Doubs.
Mais depuis les universités de La Rochelle en 2008, la Strauss-kahnie est âprement divisée. A l'époque, Pierre Moscovici s'imaginait en premiersecrétaire, soutenu qu'il était par son vieux compère Jean-Christophe Cambadélis. Mais ce dernier se rallia au dernier moment à une candidature de Martine Aubry.
Une querelle d'apôtres
Unedécision qui vira à l'humiliation lorsque sous le soleil rochelais, Pierre Moscovici fut laissé seul à une terrasse alors que Martine Aubry et Laurent Fabius fêtaient leurs retrouvailles dans un restaurantvoisin en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis.
Depuis cet épisode tragique, "Camba" et "Mosco" se rendent coup pour coup et seule la candidature hypothétique de Dominique Strauss-Kahn étaitparvenue à apaiser leur relation.
En partant au FMI en 2007, DSK avait soigneusement réparti les rôles. Jean-Christophe Cambadélis héritait des clés de son courant, "Socialisme et démocratie",Pierre Moscovici se voyait confier le projet ("les Experts") et Michel Destot, les élus.
Maintenant que leur leader est hors course, la querelle des apôtres du strauss-kahnisme risque deredémarrer, tous revendiquant le titre d'exégète le plus fidèle. Alors que Jean-Christophe Cambadélis semble pencher pour Martine Aubry, Pierre Moscovici n'entend pas réitérer ses erreurs stratégiques du...
tracking img