Acte ii scene 5 on ne badine pas avec l'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1771 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE THEATRE
On ne badine pas avec l’amour
Lecture analytique n°2

Intro :
Scène la plus longue de la pièce, elle se place au centre de la structure dramaturgique de cette pièce comportant 18 scènes. Elle réunie les 2 héros qui avaient pour l’instant davantage l’habitude de se croiser c’est alors une scène d’action par la parole, la confrontation permet la progression.
Structure de la scène :-demande d’entretient et étonnement de Perdican (car elle le rejetait) : c’est un retournement de situation
- Elle annonce sa thèse « j’ai renoncé au monde » et demande l’assentiment de Perdican
- Interrogatoire sur les expériences amoureuses de Perdican
- Récit de Camille sur sa vie au couvent et les expériences de ses amies qui aboutit à un aveu

Perdican présente sa conception del’amour, la joute verbale commence quand Perdican se lève.

Problématique : Si le sujet apparent du dialogue est de savoir si Camille a raison de se « faire religieuse » on peut considérer qu’il s’agit d’un prétexte.
Nous montrerons en effet que la délibération à l’origine (……….) se transforme en exposé polémique sur l’amour en général.
Il s’agit de voir savoir s’il faut badiner avec l’amour.I) Une identification totale, une vie par procuration

1) Le récit au théâtre

Le récit au théâtre est un véritable morceau d’éloquence, il est à la fois texte littéraire et paroles immédiates.
Pour conserver l’équilibre entre le dit et l’écrit le dramaturge adapte la forme romanesque au théâtre.
Lorsque Camille décrit sa vie au couvent, le récit présente un certain nombred’éléments qui relèvent de la conversation.
Il pourrait être interprété comme les indices d’un cœur qui se dit spontané «  je ne sais pas comment cela se fait » « n’est-ce pas ». Elle se donne au spectateur une impression de réfléchir au fil du récit, cependant le récit porte nettement les marques du récit : tout se passe comme si le discours avait été travaillé, on voit que le travail de laconstruction marque le renoncement à la liberté.
Son discours se divise en plusieurs parties : tout d’abord la présentation, plus la valorisation de son amie « Louise » ensuite elle se sert d’elle comme modèle, pour elle est exemplaire, elle présente son cas avec toutes les étapes de la dramatisation du récit introduite par des subordonnées de temps et de manière « comme » (répétition). De suite, ellepart du cas particulier de Louise au cas général : un cas de nombreuses femmes, de toutes les femmes « il y a 200 femmes ».
Du cas particulier on tire une loi générale sur l’amour « il y a 200 femmes » : par le biais des femmes que Louise côtoie dans son couvent, elle renonce à la liberté (dès le début)

2) La parole

Une isotopie de la parole parcourt le récit. Le retour des verbesde paroles met en évidence sa particularité « des nuits entières à parler » « tandis qu’elle parlait » ; « elle ajoutait », « elle ne peignait ».
On note la présence des paroles rapportées dans le récit qui insiste sur la dimension première du langage. La vie est prisonnière des paroles que PErdican dénoncera comme mensongères, la vie est crée de toutes pièces, imaginée par Camille, elle esttout sauf vécue. Le récit de vie de sœur Louise n’est autre que le récit de la faillite de la parole, où on fait de cette parole une prison, un enfermement.

3) Une vie par procuration

La relation entre Camille et Louise est annoncée dès le début « j’ai pour amie ». Son exemple va servir d’argument : relation proche, connue, maitrisée bien que subjective.
Il existe deux sortes deproximités :
La proximité physique : elles vivent dans la même cellule au couvent, ce qui conduit à une proximité fans la façon de pensée et dans la relation.
On peut remarquer une alternance entre la première et la troisième personne « quand elle disait » (emploi du discours direct)
« Là j’ai été heureuse », où se croisent (je : Louise) les mêmes pronoms déictique « je », cet...
tracking img