Ahmad shah durrani

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Partant de Peshawar, Ahmad Shah se mit en marche pour sa première expédition indienne en Décembre 1747. Il eut l’infime honneur de pouvoir traverser la passe de Khyber sans avoir à livrer bataille. En Janvier 1748, Lahore fut prise. Les forces mogholes avec Mu’in al-Mulk à leur tête, furent envoyées de Delhi par l’empereur moghol Muhammad Shah (règne 1719-1748), pour tenter de s’opposer à sonavancée. Nettement inférieures en nombre, les forces d’Ahmad Shah durent se retirer en Afghanistan. Mu’in al-Mulk fut nommé gouverneur du Pendjab. Mais avant que ce dernier n’ait pu consolider sa situation, Ahmad Shah, en Décembre 1749, franchit à nouveau l’Indus. Cette fois-ci, il prit le dessus. Les Moghols, devant le fait accompli, furent dans l’obligation de verser une très conséquente renteannuelle au roi afghan, pour éviter l’affrontement.

Pendant que le souverain Durrani combattait au Pendjab, Noor Mohammad Alizaï, son ancien supérieur hiérarchique dans l’armée de Nadir Shah, avait monté un complot en vue de le détrôner. De retour à Kandahâr, Ahmad Shah réprima les conspirateurs et leur chef Noor Mohammad fut exécuté. Après l’Inde, il tourna ensuite son attention vers la Perse.S’étant pour l’instant contenté d’agir en protecteur de Mirza Shah Rukh (petit fils de Nadir Shah), il se décida finalement d’obliger ce dernier à lui céder Hérât et Meshed. Mais plus à l’Ouest, son avancée fut stoppée par la dynastie perse naissante des Kadjars. Au delà, de l’Hindu Kush, il annexa Balkh et Badakhshân à la suite de quoi l’Amou Daria constitua la frontière Nord de son empire. LesPachtouns étaient fiers de lui et le suivaient volontiers dans ses conquêtes. Pour eux la guerre étaient exaltante et les soulageaient de leurs occupations monotones.

Quelques temps plus tard, en 1751 le non paiement de la rente due par les Moghols fut la raison de sa troisième expédition en Inde. Lahore fut assiégée et le gouverneur Mu’in al-Mulk fut défait en Mars 1752. Le nouvel empereur mogholAhmad Bahadur Shah (règne 1748-1754) céda finalement Lahore et Multân. Au cours de cette même expédition, le Kashmir fut annexé.

Ahmad Shah Durrani, le roi poète

En Avril 1752, Ahmad Shah se retira une nouvelle fois à Kandahâr. Il put ainsi s’adonner, pendant ces quelques moments de tranquillité, à la poésie et à l’écriture. Il en profita pour rédiger une collection d’odes en Pachto teintéede mysticisme et de soufisme. Il est également l’auteur de plusieurs poésies en Dari. Le 17ème siècle ainsi que le 18ème, avec des auteurs comme Rahman Baba, Khoshal Khan Khattak ou encore Ahmad Shah Durrani, constituèrent l’apogée de la poésie pachtoune.

Voici un des poèmes les plus connus d’Ahmad Shah Durrani (traduction personnelle) :

Par le sang, nous sommes immergés, amoureux de vous.Les jeunes perdent leurs têtes pour votre amour. Je vous viens et mon cœur trouve le repos. Loin de vous, le chagrin s’accroche à mon cœur comme un serpent. Quand je me rappelle les sommets des montagnes de ma terre pachtoune, J’oublie le trône de Delhi. Si je devais choisir entre le monde et vous, Je n’hésiterai pas à revendiquer vos déserts stériles en tant que miens.

Mais quelques temps aprèscette période de relatif calme, Mu’in al-Mulk mourut en Novembre 1753. Le wazir Moghol Imad al-Mulk profita de cette anarchie pour réintégrer le Pendjab à l’empire moghol et il confia son administration à un certain Adina Beg. De plus, l’effondrement des Moghols facilita l’émergence de nouvelles forces comme les Marathes. Ces derniers formaient une puissante confédération de principautéshindouistes au centre du sous-continent indien. Ils constituaient des groupes de paysans-guerriers. Leur faiblesse résidait dans le fait qu’ils étaient divisés et haïs de leurs alliés (comme les Rajputs), qu’ils accablaient d’impôts. Ahmad Shah se mit immédiatement en marche pour reprendre ses provinces perdues. Lahore fut atteinte vers la fin du mois de Décembre 1756 et devant le peu de résistance,...
tracking img