Alain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La psychanalyse a été mené par Freud. Il s’agit d’une méthode pour analyser les signes inconscients. Cependant, de nombreux penseurs n’adhérent pas a cette méthode. Nous allons étudier un texte de Alain, issu de Éléments de philosophie. Dans ce texte, l’auteur examine la notion d’inconscient, pour lui, l’inconscient est un « monstre » inventé par la psychanalyse freudienne. Cette théorie n’estpour lui pas indispensable, et l’on peut tout expliquer sans. Ainsi, deux théorie s’opposent dans ce texte, Freud pour qui l’inconscient ne peut être maitrisé, et Alain, pour qui l’on peut maitriser les actes d’inconscience.
Nous nous demanderons ce que l’on entend par le terme d’inconscient, et si les interprétations de Freud et d’Alain sont légitimes.
Pour commencer, nous verrons que pourAlain, l’inconscient est une invention qui n’existe que car il existe le conscient, puis, nous verrons que l’inconscient est tout à fait naturel. Enfin, nous verrons quelle existence Freud a-t-il donné a l’inconscient, et s’il faut s’y fier.

L’inconscient est un pilier de l’explication psychanalytique de Freud, cependant, les avis divergent quant a son existence et a son utilité.
Lorsque nousparlons d’inconscient, l’on parle pour Alain d’un mécanisme du corps, car l’homme est une seule et unique personne. Mais qu’Est-ce que réellement l’inconscient ? Freud dirait que l’inconscient contient tous nos désirs refoulés, et détermine un comportement propre a chacun, ceci est fait sans que l’individu ne sent rende compte. Le sujet n’a pas conscience de cette partie de lui-même, mais en subitl’influence, ce serait une forme d’activité autonome de l’esprit pour Freud. L’inconscient semble être un processus mental, cependant, certains gestes, actes ou réactions qui font faces a certaines situations ne sont pas contrôlés par le mental.
L’inconscient n’existe que par contraste avec le conscient selon Alain. En effet, pour qu’il y ait une partie inconsciente en nous même, il faut qu’unepartie consciente existe. La droite n’aurait pas d’intérêt si la gauche n’existait pas, pour l’inconscient, c’est le même principe. C’est pour cela que Alain distingue l’instinct à l’acte d’inconscience. Il dit : « On ne dit point que l’instinct est inconscient », ce qui signifie que se comporter instinctivement, n’est pas se comporter avec inconscience. Pour parler d’inconscience, il faut doncsouligner la présence d’un conscient au sein de l’individu.

Dans son texte, Alain compare l’inconscient à un personnage mythologique, afin de signifier que cette théorie de l‘inconscience, aussi appelée « monstre » par l’auteur est constituée de mythe, c’est-à-dire de fiction. A laquelle l’on peut croire. De plus, Freud s’est beaucoup inspiré des créatures mythologiques pour sa théoriepsychanalytique, tel que Oedipe, ou Electre par exemple. Aussi, un personnage mythologique, comme un Dieu, est au dessus des hommes, donc l’homme aurait en lui un personnage fictif plus puissant, le dirigeant et qui serait hors d‘atteinte : l’inconscience. Dans ce texte il y a donc une certaine critique du freudisme. Pour Alain, cet inconscient est un être fictif. Alain dénonce l’invention du mot« inconscient », auquel les psychanalystes ont joint des mythes et des connotations monstrueuses, comme nous pouvons le voir dans cette phrase : « En fait l’homme s’habitue à avoir un corps et des instincts. Le psychiatre contrarie cette heureuse disposition; il invente le monstre. ». En fait, selon Alain, l’homme n’a pas besoin de connaitre l’existence de son inconscient pour exister et être heureux.L’inconscient n’est qu’un corps avec ses instincts.
Pour Alain, l’inconscience est un phénomène physiologique qui est présent dans l’esprit grâce à ses effets. Prenons pour exemple une phobie, qui est le fruit d’une action inconsciente qui ne s’explique pas. Un repoussement de l’objet craint. La conscience ne connait pas l’explication de sa peur. Cette explication se situe dans l’inconscient de...
tracking img