analyse apollinaire zone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (812 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique n°2 Apollinaire, « Zone » (extrait v.1-24), Alcools, 1913

Introduction :
Apollinaire est un poète français du début du XXème siècle, il fait parti du symbolisme et est unprécurseur du surréalisme. Il est célèbre pour ses calligrammes et pour sont recueille de poème Alcools dont nous étudions un extrait du poème Zone tiré de celui-ci. Ce poème rompt avec la forme classiqueavec l'utilisation des vers libres notamment. On peut également remarquer l'absence de ponctuation ainsi que les « rimes » qui sont remplacés par de simple assonances. On a dans se poème une véritableenvie de rompre avec les formes traditionnelles qui est paradoxale avec la célébration de la religion.
Proposition 1 :
Ancien : v. 1-4 = rejet de l'ancien
Nouveau : v. 5-10 = célébration de lamodernité, de la religion
v. 11-14 = voit dans les affiches et les journaux la nouvelle littérature
v. 15-24 = description rue

Proposition 2 :
Rupture avec le lyrisme grâce à la mise adistance : v. 1-11 « Tu »
v. 12-14 « Ils »
Lyrisme : v. 15-24 « Je »

Plans :
En quoi ce poème est il moderne ?
I) Poème moderne par son thème
1. Évocation de la ville moderne
2. Lavalorisation du nouveau
3. Rejet de l'ancien
II) Poème moderne par sa forme
1. Rupture avec la tradition poétique
2. Innovation formelle
3. Lien avec la tradition

En quoi ce poème est il une célébration dela ville moderne ?
En quoi ce poème est il une célébration de la modernité ?
I) Rejet de l'ancien
1. Lassitude du poète face à l'inspiration antique
2. Rejet des formes poétiques traditionnelleII) Éloge de la ville moderne
1. Évocation de la ville moderne
2. Valorisation du nouveau
III) Une affirmation de l modernité poétique
1. Écrits de la ville comme sources d'inspiration
2. Innovationformelles
3. Maintien d'un lien avec la tradition

Relevé/ procédé
Interprétation
Plan

« a la fin » (v. 1)
Ouverture paradoxale du poème, il semble être situé entre deux époque


« A la fin...
tracking img