Analyse des pratiques discursives dans l'enseignement du fle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4487 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Master 2 FLE Recherche
Année 2010-2011

I.R.F.F.L.E

ANALYSE DES PRATIQUES DISCURSIVES
DANS L’ENSEIGNEMENT DU FLE

ANALYSE D’EXTRAIT DU DISCOURS

« COMMEMORATION DE L’ARMISTICE DU 11 NOVEMBRE 1918 »

Enseignant correcteur : …………………………………………………………………
Intitulé de l’enseignement :……………………………………………………………

[pic]

NOTE :

[pic]

OBSERVATIONS :……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

SOMMAIRE

INTRODUCTION……………………………………………………………………………4
Le discours…..……………………………………………………………………………….5
Analyse linguistique du discours……………………………………………………………10
Analyse desentités linguistiques……………………………………………………………12
CONCLUSION………………………………………………………………………………18
BIBLIOGRAPHIE…………………………………………………………………………...19
ANNEXE……………………………………………………………………………………20

INTRODUCTION

Ce travail s’inscrive à l’analyse linguistique du discours, dans le domaine des modalités des énoncés qui sont analysés du point de vue de leurs valeurs. L’étude de modalisation permet demontrer comment le discours représente et évalue le monde.

Les valeurs modales sont placées sur un axe qui représente deux mouvements contradictoires : le premier passe vers une objectivation et le deuxième avance vers une subjectivation. Plus précisément, les valeurs ontologiques sont plus objectivantes et rassemblent la modalité aléthique et la modalité déontique. Les valeurs qui suiventsont les jugements de vérité qui rassemblent les modalités épistémiques et les modalités doxologiques. Les valeurs axiologiques et les valeurs finalisantes sont plus subjectivantes que les valeurs précédentes. Les valeurs axiologiques rassemblent la modalité éthique-morale, esthétique, pragmatique, intellectuelle, affective et hédonique, tandis que les valeurs finalisantes sont classes en deuxgroupes : le groupe qui concerne les modalités volitives et celui qui concerne les modalités desiratives.

Cette étude concerne l’analyse d’un extrait du discours prononcé par Gérard Chambon, conseiller municipal délégué à la culture. Le discours était élaboré le 11 novembre 2010, à Choisy le Roi, lors de la cérémonie de commémoration de l’armistice. Le locuteur s’adresse au public, au Maire dela commune, à la Sénatrice, aux gens représentants d’anciens combattants et victimes de guerre. Le but de cette analyse est de montrer les mécanismes langagiers qui élaborent et véhiculent une représentation du monde et faire apparaitre des valeurs de cette représentation.

LE DISCOURS
« Commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918 »

11 NOVEMBRE 2010

[ Monsieur le Maire, Madame laSénatrice honoraire,
Mesdames et Messieurs les représentants d’anciens combattants et victimes de guerre,
Mesdames, Messieurs,

11 novembre 2010, 92ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 qui mit fin à la première guerre mondiale entre les peuples d’Europe et du monde … Sur le front, les clairons entament les « cessez-le-feu », « levez-vous», « au drapeau » de rigueur. Dans lestranchées, la Marseillaise jaillit à pleins poumons… C’est la fin de la guerre…L’Armistice vient d’être signé à Rethondes… En 4 années 1800000 allemands, 1600 000 français, 1500000 turcs, 800 000 britanniques, 650 000 italiens ont été tués.

Ce 11 novembre 1918, synonyme de douleur, mais surtout de victoire et d’espoir de paix, fut l’occasion en 1940 -22 ans après- en pleine occupation allemande d’unemanifestation patriotique, quasiment spontanée, regroupant entre 2500 et 5000 jeunes venant de nombreuses facultés et lycées (par quelques distributions de tracts et le bouche à oreilles) pour se rendre à l’Arc de Triomphe en scandant devant des passants médusés « Vive la France », « Vive de Gaulle », « A bas Hitler » : les autorités...
tracking img