Analyse le fantome de l'avare

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout d’abord, voyons comment l’auteur évoque une atmosphère de terreur. Il utilise la comparaison donnant au lecteur l’impression de voir ce que le personnage ressent : « Mes cheveux se hérissaient,mes genoux s’entrechoquaient, et je tremblais comme la feuille du peuplier pendant les fortes brises du nord. ». Dans cette citation, la peur éprouvée par le personnage principal quand il apprendque son hôte est un fantôme est très bien décrit par l’auteur. En plus, il utilise l’ambiance extérieur afin d’illustrer la frayeur que ressent le narrateur. Par la suite, le locuteur met en valeur lafaute commise par le fantôme de l’avare : «J’avais par amour de mon or, laissé mourir un homme qui frappait à ma porte, et j’étais presque un assassin.». Ces paroles mettent l’accent sur le meurtre.Ainsi, l’auteur réussit à troubler le lecteur afin de transmettre une morale : Les doivent faire la charité. Cette ambiance contribue a captivé et influencé le lecteur.

Maintenant, analysons lethème de la croyance. L’auteur a très bien choisit son vocabulaire pour évoquer le monde surnaturel : « Après avoir fait chanter un service solennel pour le repos de l’âme du malheureux, je divisaima fortune entre les pauvres des environs, en priant Dieu d’accepter ce sacrifice en expiation du crime que j’avais commis.». Dans cet extrait, le locuteur démontre que Jean-Pierre Beaudry fait toutpour se faire pardonner en utilisant les valeurs de l’église. Ensuite, Il adopte un ton dramatique : «je fus brûler vif dans ma maison et dus rendre compte à mon créateur de ma conduite [...] et jefus condamné à revenir». Dans cette citation, le personnage subit la vengeance de Dieu, ainsi il doit plonger dans les flammes du purgatoire. Donc, l’auteur joue avec la croyance du lecteur afin de leconvaincre que l’église n’est seulement qu’un bâtiment avec un cloché possédant trop de pouvoir.
En conclusion, Il semble évident qu’Honoré Beaugrand dénigre l’église afin de prôner une société...
tracking img