Analyse textuelle: les liaisons dangereuse de laclos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10586 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE TEXTUELLE : LIAISONS DANGEREUSES

Introduction

Les Liaisons Dangereuses est un roman
- qui nous illustre une mentalité
- qui nous permet de mettre en place une méthode
- qui nous permet de parler de la littérature de cette époque

Point de départ

LE FOND ET LA FORME, C’EST LA MÊME CHOSE

Il n’y a pas d’idée préalable qui est paraphrasée/ embellie.
Le fond etla forme constituent ensemble une œuvre littéraire.
Le contenu naît avec la forme :
Laclos a commencé en écrivant des lettres et puis cette structure épistolaire est devenue une
partie de l’intrigue.
Liaisons Dangereuses est un roman qui exploite la lettre, l’épistolarité, les ressources
épistolaires jusqu’à des extrêmes.

cfr. le titre : Liaisons Dangereuses

→danger de la séduction FOND
→ séduction qui se fait par lettres
= danger de l’écriture FORME

⇨ TOUT CONSTRUIT

L’importance de Les Liaisons Dangereuses : à un moment donné on demandait à André Gide ce qu’il emporterait à une île déserte. Il emporterait entre autres 2 livres : La Chartreuse de Parme et Les Liaisons Dangereuses.

En revenant sut notre point de départ, dans ce coursla genèse textuelle sera très importante, cad le travail d’écriture qui a produit cette histoire.

Le roman par lettres

Pendant le XVIII, presque chaque roman contenait au moins une lettre.

Trois variantes :
1. romans avec des lettres
2. roman dans une seule lettre
MARGUERITE YOURCENAR, Mémoires d’Adrien
→ une lettre de 300 pages à son successeur Marcus Aurelius3. roman par lettres
= entièrement composés de lettres

C’est la dernière variante que nous allons examiner.

Typologie

1) MONODIE

- un seul épistolier
- exemples :
CRÉBILLON, Les lettres de la marquise
GUILLERAGUES, Lettres portugaises (1669)

→ Dans Lettres Portugaises une religieuse, Marianne, est séduite par un officier français.
//contexte socio-historique : en Portugal, il y avait beaucoup de couvents très ouverts

importance : dans seulement 5 lettres on passe par divers sentiments amoureux, de
l’amour brûlant jusqu’à la haine

quant au style, il est vraiment merveilleux

pendant longtemps on croyait qu’il s’agissait de véritables lettres (en Portugal il existetoujours un courant qui croit que c’est un chef d’œuvre portugais)

- la monodie pure est rare, on entend souvent la voix de l’autre ‘une voix en filigrane’ (une voix qui n’est pas tout à fait clair / filigrane = watermerk)

2) DUO-ÉPISTOLAIRE

- 2 correspondants
- exemple : BLZAC, Les mémoires de 2 jeunes mariés
- assez rare

3) LA POLYPHONIE

- plusieursépistoliers
- exemples :
CHODERLOS DE LACLOS, Les Liaisons Dangereuses
Mme DE STAEL, Delphine
→ roman ‘symphonique’ encore plus complexe qu’un roman polyphonique
cette complexité est due entre autres au fait qu’il s’agit d’une dialogue entre une voix transparente et une voix opaque

Quelques éléments de narratologie

La narratologie est l’étude de la narration.
Onpeut discerner 2 types :

1) LA NARRATOLOGIE DU CONTENU

= étude de l’organisation du contenu

cfr. A. GREIMAS, Sémiotique narrative

→ ‘schéma actantiel’
o part de l’idée que les personnages définissent l’action
o il faut donc trouver un schéma de base auquel on peut ramener tout récit
o 3 axes : du désir (sujet- objet)de l’opposition (adjuvants – opposants)
de la transmission/ motivation (destinateur – destinataire)

2) LA NARRATOLOGIE DE LA FORME

cfr. GÉRARD GENETTE : a écrit une étude de la voix narrative comme la base de tout récit

Tout récit est un discours oral ou écrit qui présente une histoire et l’acte qui produit cette histoire, c’est la narration.

A....
tracking img