Anthologie poetique sur la contestation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lycée Françoise Cabrini, Noisy Le Grand.

2011/2012

Anthologie poétique.
La Contestation d’autant et d’aujourd’hui.

ROUX Bastien, 1STGA.

Sommaire:

-Préface.
-Textes :
*Le mendiant, Victor Hugo.
*Souvenir de la nuit du 4, Victor Hugo.
*Le legs, Robert Desnos.
*Liberté, Paul Eluard.
*Strophes pour se souvenir, Louis Aragon.
*Le dormeur du val, Arthur Rimbaud.
*gangsta’sparadise, Coolio.
*Elle est belle la France, Ministère des Affaires Populaires.
*Poème contre le racisme, Anne Guivarc’h.
*Mes ennemis, Marc de Larréguy de Civrieux

-Etudes.

-Biographies.

-Conclusion.

Préface

Qu’est-ce que la Poésie? Certains vous diraient que c’est un genre littéraire, apparu dans la Grèce antique, pouvant être écrit en vers ou en prose, où l’importance de lamusicalité des sons est prédominante. Un genre littéraire riche en figures de styles où le profane ne comprendrait rien. Personnellement, j’estime que la poésie est simplement une création. En effet, tiré du grecque « ποιεῖν » pouvant être traduit par « faire, créer » le poème ne se résume pas à une suite de strophes composées de vers aux syllabes comptées et aux sonorités ardemment travaillées. LaPoésie est donc une création de l’artiste. Mais dans quel but ? Serait-ce dans le but de plaire (qui n’a pas déjà écrit de poème étant enfant afin de séduire une fille/un garçon ?) ? Pouvoir se faire entretenir par un mécène passionné de poésie prêt à vous nourrir et vous blanchir en contre partie de vos talents ? Non ; pour moi la Poésie n’est rien d’autre que l’expression de l’esprit et duressenti sur une feuille de papier, la mise en forme des réflexions et des sentiments de l’auteur. L’homme étant naturellement contestataire dans l’âme, il est logique qu’il se serve de la Poésie dans le but de contester où tout du moins d’entrainer la réflexion des lecteurs sur un certain thème.
Il m’a donc semblé naturel de choisir comme thème la contestation dans l’univers poétique. Cetteanthologie sera composée de divers textes ayant tous un dessein argumentatif et contestataire à travers les époques, les genres mais également nos frontières. En effet, une brève partie de l’anthologie sera dédiée à des auteurs internationaux. D’ailleurs, certains de ces textes ne seront pour la plupart pas classifiés comme des poèmes à proprement parler. Seulement les rappeurs, lorsqu’ils ne passent pasleur temps à dire qu’ils couchent avec votre mère, sont considérés par de nombreux critiques comme les poètes du XXI siècle. C’est pourquoi je me suis permis d’inclure les meilleurs textes à cette anthologie. Au premier regard, ces textes pourraient donner l’impression d’attiser la haine mais en réalité, ils ne font que la déplorer.
Cette anthologie sera donc composée de dix textes: le mendiant deVictor Hugo, l'histoire d'un homme se trouvant dans la misère la plus totale, recevant l'hospice chez un autre. Souvenir de la nuit du 4 du même auteur, qui décrit l’horreur des meurtres d’enfants des mains des armées impériales. Le legs de Robert Desnos, qui déplore la collaboration de la France de Vichy et la réputation entachée de Victor Hugo. Liberté de Paul Eluard, une ode à la résistance aufascisme nazie. Strophes pour se souvenir de Louis Aragon qui rend hommage aux résistants de Manouchian fusillés par les nazies lors de l’occupation allemande de Paris. Le dormeur du val d’Arthur Rimbaud, qui dénonce les horreurs de la guerre. Gangsta’s Paradise de Coolio qui prend le parti des jeunes des ghettos américains. Elle est belle la France du Ministère des Affaires Populaires qui accuseles gouvernements et les politiciens français de tromper leurs citoyens. Poème contre le racisme d’Anne Guivarc’h qui dénonce le racisme entre les Hommes. Et enfin mes ennemis de Marc de Larréguy de Civrieux qui tient pour responsable, la tragédie qu’était pour le Monde tout entier la Première Guerre Mondiale, les Gouvernements qui ne cherchaient qu’à affaiblir de vieux rivaux sans se soucier...
tracking img