Antigone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DEBUT DE L’ŒUVRE
« Voila. Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone. Antigone, c’est la petite
maigre qui est assise là bas, et qui ne dit rien. Elleregarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense
qu’elle va être Antigone tout à l’heure, qu’elle va surgir soudain de la maigre jeune fille noiraude et
renfermée que personne ne prenaitau sérieux dans la famille et se dresser seule en face du monde,
seule en face de Créon, son oncle, qui est le roi. Elle pense qu’elle va mourir, qu’elle est jeune et
qu’elle aussi,elle aurait bien aimé vivre. Mais il n’y a rien à faire. Elle s’appelle Antigone et il va falloir
qu’elle joue son rôle jusqu’au bout… Et, depuis que ce rideau s’est levé, elle sent qu’elles’éloigne à
une vitesse vertigineuse de sa sœur Ismène, qui bavarde et rit avec un jeune homme, de nous tous,
qui somme là bien tranquilles à la regarder, de nous tous qui n’avons pas àmourir ce soir »
FIN DE L’ŒUVRE
« Et voila. Sans la petite Antigone, c’est vrai, ils auraient été bien tranquilles. Mais maintenant,
c’est fini. Ils sont tout de mêmetranquilles. Tous ceux qui avaient à mourir sont morts. Ceux qui
croyaient une chose, et puis ceux qui croyaient le contraire même ceux qui ne croyaient rien et qui
sont trouvés pris dansl’histoire sans y rien comprendre. Morts pareils, tous, bien raides, bien inutiles,
bien pourris. Et ceux qui vivent encore vont commencer tout doucement à les oublier et à confondre
leursnoms0 C’est fini. Antigone est calmée maintenant, nous ne saurons jamais de quelle fièvre. Son
devoir lui est remis. Un grand apaisement triste tombe sur Thèbes et sur le palais vide ouCréon va
commencer à attendre la mort ... » ; « Ils ne restent plus que les gardes. Eux, tout ça, cela leur est
égal ; c’est pas leurs oignons. Ils continuent à jouer aux cartes » p123
tracking img