Antigone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ntAntigone est une pièce de théâtre de Jean Anouilh représentée pour la première fois au théâtre de l'Atelier à Paris le 4 février 1944, en pleine Occupationallemande. Le registre est tragique. C’est ca scène d’exposition qui nous ai ici presenté :

La question qui m’est posée est «  cette scène d’exposition répond t’elle auxattentes du lecteur «  Je pense en effet que c’est la cas j’y répondrais en trois points :
* Double énonciations
* Registre de la scène
*
Un moment de doubleénonciation est lorsque les personnages semble parler entre eux mais fournissent des informations au public c’est ici le cas . En particulier pour Antigone, de nombreusesinformations nous sont fournis. Nous constatons qu’elle est l'antithèse de la jeune héroïne,Combien de fois je me suis dit : "Mon Dieu, cette petite, elle n'est pasassez coquette ! Toujours avec la même robe et mal peignée" , nous savont également qu’elle a un mauvais caractère . Elle est l’allegories de la Resistance, la rébellion.Onapprend également dans ce premier dialogue que c’est la fiancée d’hemon, que ca mère est morte et que sa nourrice est la pour veiller a ce qu’elle devienne une honnêtefille. Pour finir nous ne savonr pas pourquoi Antigone est sorti cette nuit la mais nous savont cependant que ce n’etais pas pour voir un autre homme.
Cette scènedexpositions mélangent le registre polemique au pathétique. Les didascalies nous montre que c’est une scène de conflit «  soudain grave » «eclate ». Le faite qu’antigone estperdue sa mère, que cesoit une antihéros, tout le contraire de sa sœur qui est décrite comme la jeune femme parfaite nous font éprouver de la compation envers elle
tracking img