Antoine jean gro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (650 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 15 novembre 1796, Gros est présent avec l’armée près d’Arcole, où Bonaparte plante le drapeau de l'armée d'Italie sur le pont. Gros saisit cet évènement et, par le traitement qu’il en fait, trouvesa vocation. C’est tout au moins ce que dit la légende, préparée par Bonaparte qui maîtrisait déjà la propagande et travaillait à sa gloire. En fait le tableau fut commandé à Milan et les historiensmettent parfois en doute l’évènement même. Bonaparte, satisfait du travail, lui donne sur le champ le poste d’inspecteur aux revues, ce qui lui permit de suivre l’armée, et, en 1797, le nomme à latête de la commission chargée de choisir le butin qui devrait enrichir le Louvre sur la recommandation de Joséphine. Gros peint pour le général Desolles Sappho à Leucate.
Retour en France[modifier]

En1799, s’étant échappé de Gênes assiégée, Gros se rend à Paris et, au début de 1801, installe son atelier aux Capucins. Son esquisse (Musée de Nantes) de la Bataille de Nazareth gagne le prix offerten 1802 par les consuls, mais ne lui est pas remis en raison, à ce qu’on dit[réf. nécessaire], de la jalousie de Junot éprouvée par Napoléon. Toutefois, il indemnise Gros en lui commandant de peindresa propre visite à la maison de la peste de Jaffa. Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa (Louvre) suivi par la bataille d’Aboukir, 1806 (Versailles), et la bataille d'Eylau, 1808 (Louvre). Cestrois sujets – le chef populaire impassible devant la pestilence, défiant le splendide instant de victoire, atteint au cœur par le coût amer d’un champ durement gagné – ont conduit Gros à la gloire. Cesœuvres sont considérées comme le sommet du réalisme épique qui contribue à construire la légende de Napoléon.
Aussi longtemps que l’élément militaire est demeuré rattaché à la vie nationale française,Gros en a reçu une inspiration fraîche et énergique qui l’a menée au cœur même des événements qu’il peignait; mais comme l’armée, et son général séparé du peuple, Gros, appelé à illustrer des...
tracking img