Archi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dubaï: "Mirage urbanism"
Dubaï est aussi le nouveau Las Vegas dans la théorie de l'architecture

Le climat à Dubaï est subtropical aride. Le ciel y est bleu en permanence hiver comme été. Le mois le plus froid est celui de janvier : il fait alors entre 12 et 25 °C et il pleut même quelquefois. On atteint fréquemment les 30 degrés à partir de la mi-février. A la mi-mars, les températuresdeviennent caniculaires et pendant les mois d'été, la température peut atteindre 50 degrés avec un taux d'humidité important. (néanmoins les précipitations sont nulles pendant ces mois-là).

Pour parler d'hostilté pour Dubaï

Dubaï en 1990 avant la folie

La même rue en 2003

Wiki

http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/37/51/55/PDF/Dubai_metropolisation_Nice_1_.pdf

Dubaï, naguèrebourgade somnolente de part et d’autre de sa
« crique », une ria pénétrant de quelques kilomètres dans l’intérieur des rivages désolés du Golfe Persique, est passée de 59 000 habitants en 1968 à 674 000 officiellement en 1995. Sa population atteindrait aujourd’hui près d’un million d’habitants.

Cette croissance fulgurante est due à la découverte de champs pétroliers off-shore à la fin des années60 et à la mise en œuvre d’une stratégie volontariste de diversification économique, dès avant l’ère pétrolière.
Un hub portuaire aux tout premiers rangs mondiaux.
En dépit de conditions naturelles difficiles et d’une situation peu propice à l’intérieur du Golfe Persique, Dubaï a lié sa prospérité au développement de ses infrastructures portuaires.
Quatre ports aux rôles complémentairess’échelonnent du nord au sud de la ville ; les anciens ports de Hamriya et de la Crique ont été approfondis et modernisés ; le port de la crique, qui accueille les dhows au pied des tours de verre et d’acier assure les réexportations vers l’Iran.
Mais Dubaï s’est équipé successivement dès les années 70 de deux ports commerciaux modernes (Wirth, p. 87 et sq.) :

- Port Rachid, juste au sud del’embouchure de la crique, offre depuis 1972 à proximité immédiate de la ville et de l’aéroport, 35 quais de déchargement et plus de 167 000 m2 d’entrepôts couverts : au total, plus de 7 km de quais de déchargement pour des navires de 11,5 m de tirant d’eau. Le port est tout entier gagné sur la mer et ses môles enserrent un vaste plan d’eau protégeant les navires des courants marins. Il se prolonge ausud par les bassins de radoub et la cale sèche pour pétroliers géants ;
- Le port de Jebel Ali répond à un besoin tout différent : il a été conçu dès l’origine comme un pôle d’activité autonome, destiné à assurer l’avenir de l’émirat après l’épuisement des ressources pétrolières. Creusé dans la côte basse et sableuse à 35 km au sud-ouest de Dubaï, avec une profondeur de 15 m, il aligne 67 quaisde déchargement et plus de 42 000 m2 d’entrepôts couverts et 42 000 m3 d’entrepôts frigorifiques
17
C’est devenu le grand port de transbordement de la péninsule arabique et des pays riverains du Golfe ; il dessert aussi la mer Rouge, l’Océan indien, et l’ensemble du Moyen-Orient .
Les ports de Dubaï sont gérés par la Dubaï Port Authority, qui a traité 2, 8 M de teu (Unités

équivalentes à20 pieds) sur les 4, 5 de l’ensemble des ports du CCG en 1998 et 1999. La stagnation du tonnage, après une décennie de croissance continue, est cependant due en partie à la montée en puissance du port de Salalah (600 000 tonnes teu en 1999, 1,

Dubaï est devenue la ville de la démesure ces dernières années. On ne sait pas quel avenir elle aura, mais on peut déjà avec certitude penser qu'unelégende se crée : Dubaï devient la nouvelle ville où tout devient possible. Vivant de l'argent du pétrole, Dubaï est une ville mais également l'un des Emirats Arabes Unis (qui sont au nombre de sept) dans le golfe persique et le golfe d'Oman.

Dubaï se situe donc sur un territoire plutôt désertique, baigné par le soleil et la chaleur du Moyen Orient, mais de nos jours, on peut même y faire du...
tracking img