Artisanat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
Introduction générale :
Partie I : Action commerciale
Introduction:
A. Analyse du marché :
1) Demande :
2) Offre :
3) L’environnement :
B. Marketing stratégique :
1) Segmentation :
2) Ciblage :
3) Positionnement :
C. Marketing opérationnel :
1) Assortiment :
2) Prix :
3) Communication :
4) Distribution :
D. Gestion commerciale :1) Organisation du réseau de vente :
2) Organisation commerciale :
3) Organisation du staff :
4) L’équipe commerciale :
Conclusion:
Partie II : Gestion budgétaire
Introduction:
A. Étude technique :
B. Étude financière : 
Conclusion :
Conclusion générale :

Introduction Générale

Avant l’ère industrielle, la fabrication de tous les objets était manuelle la machinereproduisant des exemplaires parfaitement similaires en série n’existaient pas tout était fait à la main ; prolongée d’outils et de machines très rudimentaires derrière chaque main il avait un esprit et un cœur, on formait des apprentis pour qu’ils apprennent plus tard à leur cadets le savoir acquis de génération en génération : il avait des models qu’on s’efforçait d’égaler : une hiérarchie dugoût existant, surtout dans les sociétés dont nous connaissons l’histoire . En ce temps là, parce que tout était artisanal, on ne parlait ni d’artisanat ni d’art, mais de métiers ; on fabriquait tout ce que la vie quotidienne exigeait : ustensile de cuisine, habits ; armes outils pour l’agriculture, bateaux et barques, habitat. Etc.…
L’avènement de la machine est la désacralisation de l’univers ontaccentué cette différenciation entre artiste et artisan, ainsi que la cassure art/artisanat est venue de la distinction entre l’objet inutile et l’objet utilitaire : dans l’imagination populaire, fut appelé art ce qui était inutile. Réservé à une classe dominante : l’œuvre d’art était le règne de l’artiste majeur considéré étrange et mystérieux, cette coupure, désastreuse divisa toute productionen art et artisanat, en objet d’art, pièce unique et objet de série.

L’entreprise artisanale peut être définit comme une unité de production au sein de laquelle un producteur indépendant combine son capital et son travail afin de produire pour le marché.
D’autre part on peut définit l'artisanat comme étant (une forme de petite entreprise d'élaboration des produits d'usage et de consommation oude semi-produits livrés à l'industrie caractérisée par ses dimensions et de ses structures)
De cette définition, il ressort que l'artisan est un indépendant qui assure que seule la fourniture des facteurs de production et supporte tout seuls les risques.


Partie I : Action commerciale
Introduction :

De plus en plus les clients d’aujourd’hui s’informent avant d’acheter, attendentdavantage de services supplémentaires, de solutions sur mesure, et de proximité dans leur relation avec leur fournisseur de produits ou services. Face à cela, les atouts et spécificités des entreprises artisanales, par la relation directe et privilégiée que ces dernières entretiennent avec leur clientèle, sont particulièrement nombreux. Dans ce contexte, la démarche de positionnement stratégique etd’anticipation des évolutions semble primordiale pour un artisanat qui doit plus que jamais mettre en avant ses spécificités de fonctionnement.
Nous nous sommes alors demandé en quoi l’identification des spécificités de l’entreprise artisanale permet à cette dernière de se différencier des autres entreprises.

Analyse du marché :
Demande :

Une demande croissante pour l’art de vivre, le patrimoineculturel et artisanal, la décoration d’intérieur et la mode, A travers une forte présence dans les médias internationaux (T.V, magazines, cinéma….). Cette forte demande se manifeste auprès de 2 cibles de clientèle au moins : Une demande croissante pour l’art de vivre, le patrimoine culturel et artisanal, la décoration d’intérieur et la mode; A travers une forte présence dans les médias...
tracking img