Attijari bank

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONCURRENCE ET COMPORTEMENTS BANCAIRES

L'évolution de l'environnement bancaire au cours de ces dernières années suscite de nombreuses interrogations sur l'adaptation des comportements bancaires à ce nouveau paysage. Pour rester efficaces et compétitives, les banques exploitent tous les moyens pour y parvenir, notamment par le repositionnement stratégique par rapport à la concurrence, par ledéveloppement des barrières à l'entrée et par l'exploitation des innovations financières à des fins stratégiques. SECTION 1: LA RESTRUCTURATION DE L'INDUSTRIE BANCAIRE L'accroissement de la concurrence à la suite des mouvements de déréglementation et de libéralisation financières des années quatre-vingt ont suscité une restructuration de l'industrie bancaire. Cette restructuration s'effectue par desmouvements stratégiques de la part des banques qui se repositionnent par rapport à la concurrence et ceci par des stratégies de concentration et de diversification. A -L'accélération de la concentration bancaire La plupart des études sur le phénomène de concentration bancaire ont conclu à une accélération des opérations de fusions-acquisitions entre banques américaines. Berger, Humphrey et Smith(1993) soulignent que depuis octobre 1993, on assiste à une importante vague de fusions entre banques américaines de grande et moyenne tailles. F.Marion (1996) indique également que la consolidation du secteur bancaire américain a atteint un niveau record et les opérations de fusions-acquisitions annoncées en 1995 ont pratiquement triplé à 73,1 milliards de dollars. Le repositionnement géographiquedes banques se traduit par une recherche d'implantations stratégiques sur les principaux centres financiers internationaux mais aussi par la recherche d'une efficacité économique impliquant des économies de coûts et de gain de parts de marché. Ces objectifs expliquent l'accélération du phénomène de concentration bancaire en Europe. En effet, le nombre des opérations de fusions-acquisition aenregistré une nette augmentation au cours de ces dernières années. Une étude récente de la Commission Européenne (1994) sur le phénomène de concentration en Europe, souligne que les secteurs de la banque et de l'assurance ont subi une restructuration plus intense que l'industrie manufacturière durant la période 1986-1992. Cette étude classe le secteur des banques et des services financiers en deuxièmeplace avec 1252 opérations de fusions et d'acquisitions entre 1990 et 1992. De même, le montant moyen des opérations réalisées dans ce secteur est relativement élevé par rapport aux opérations dans les autres secteurs, ce qui indique un degré de restructuration assez important. En France, de Coussergues (1994) considère que le secteur bancaire français est un secteur concentrée. En effet, uneétude récente de Avouyi-Dovi et Boutillier (1995) fait apparaître l'importance de la concentration du système bancaire français par types d'opérations. Au 31/12/94, le rapport de la Commission Bancaire (1994) fait apparaître que la concentration des dépôts est plus forte que celle des bilans pour l'ensemble des établissements. Le degré de concentration des opérations au sein de la catégorie desbanques adhérentes à l'Association Française des Banques reste élevé [Tableaux 3.1 et 3.2].

B- Les causes de la concentration L'une des principales causes du phénomène de concentration dans l'industrie bancaire est la recherche d'économies d'échelle (cf section 2). Plusieurs facteurs ont favorisé l'ampleur de la vague de concentration aux Etats-Unis, notamment en 1995, parmis lesquels on peutdistinguer la bonne qualité des actifs, l'accumulation des fonds propres et le boom du marché des actions. De plus, le démantèlement des barrières réglementaires a crée un contexte favorable aux rapprochements. Mais, les facteurs clés de la concentration sont surtout la volonté de profiter des économies de coûts et d'assurer les profits dans un contexte économique difficile et très concurrentiel....
tracking img