Aubade

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Oeuvre Pictural

"L'Aubade" de Pablo PICASSO, huie sur toile 195 x 265 ( 1942 )

I) Composition

Dans cette profonde obscurité, on cherche à ditinguer les aspects de la figure, on découvreune chambre en mouvement. Picasso cherche à nous troubler avec ses formes ( Jaunes, rouges, noires, oranges...) qui contrastent avec la couleur d'autres personnes qui eux sont de couleurs froides (Blancs, Beiges, rosâtre...). En voyant ce tableau j'imagine la peur que les personnes qui se trouvaient à Léningrad ressentaient au moment du bombardement. Vous pensez aussi aux dégats causés lors deces bomardements ( villes détruites, dégats physiques, morals, matériels, humains...). Cependant, lorsuqe l'on combine la septième symphonie de Chostakovitch et ce tableau, vous distinguer et vous vousimaginez ce qu'il s'est passé avant et après le bombardement.
Pour conclure, à travers ces deux oeuvres, vous pouvez vous imaginer une partie de l'histoire ; ici, les bombardements de Léningrad.C'est aussi un moyen de ne pas oubliez cette partie de l'histoire. Vous imaginez ce que ressentait les habitants à ce moment là, la terreur, la frayeur, la peur, la stupeur, l'horreur, le désespoir deces personnes au moment des faits. C'est une musique très émouvante et une oeuvre affrayante, qui combinant ces deux sentiments, deviennent un seul et même sentiment : L'HORREUR DE LA GUERRE à traversune symphonie et une oeuvre picturale.

II) Mon avis. Pourquoi ?

J'ai choisi ce tableau, car pour moi, il est l'un des plus beaux tableaux de ce monde. Je crois même que c'est le tableau que jecomprends le mieux.
Ce tableau me fait penser à ma maman, qui lorsque petite j'étais malade, chantait des chansons près de mon chevet. Le vrai thème de ce tableau, c'est Vénus qui écoule la musiquedu Yitien.
On peut aussi associer dans ce tableau, les conditions historiques dans dans lesquelles Picasso a travaller, c'est à dire la Guerre et l'horreur qui sont représentés par le glissement...
tracking img