Bac dissertations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Disseration Espagnol

L’espagnol, ou castillan, est une langue romane, commune de l'Espagne et de nombreuses nations d'Amérique, ainsi que d'autres territoires dans le monde associés à un momentde leur histoire à l'ancienne métropole.
La langue espagnole, originaire du nord de l'Espagne, s'est diffusée dans le Royaume de Castille et s'est développée comme la langue principale du commerceet du gouvernement. Elle fut menée en Afrique, en Amérique et en Asie Pacifique avec l'expansion de l'empire espagnol entre le XVe et le XIXe siècle.
Aujourd'hui, 400 millions de personnes ontl'espagnol comme langue maternelle[9],[10],[1], ce qui la hisse au deuxième rang mondial en nombre de locuteurs natifs[

L’espagnol est morphologiquement proche du français, du fait de leur originelatine commune, mais l'intercompréhension reste toutefois très limitée, bien que facilitée à l'écrit par le caractère archaïsant de l'orthographe française. L'espagnol est de façon générale resténettement plus archaïsant et demeure ainsi relativement proche du latin classique et de l'italien moderne, avec lequel il maintient un certain degré d'intercompréhension. Appartenant à la sous-brancheibéro-romane comme le portugais, l’espagnol permet également une certaine intercompréhension écrite, et dans une moindre mesure orale, avec celui-ci[15].
D'autre part, l'espagnol étant originaire de larégion du Cantabrique, dans le nord de l'Espagne, il a reçu une forte influence du substrat formé par l'ancêtre du basque, en particulier au niveau morphologique, ainsi que, dans une moindre mesure,lexical.

L'espagnol partage avec les autres langues romanes la plupart des évolution phonologiques et grammaticales caractéristiques du latin vulgaire, telles que l'abandon de la quantité vocalique,la perte des déclinaisons et la disparition des verbes déponents.
Les principales évolutions qui caractérisent l’espagnol sont :
diphtongaison spontannée des E (>ie) et O (>ue) brefs toniques...
tracking img